Les Français renouvellent l'Assemblée nationale, mais mobilisation plus faible que jamais

Chargement en cours
 Participation à 12h et 17h

Participation à 12h et 17h

1/5
© AFP, Vincent LEFAI, Sophie RAMIS
A lire aussi

AFP, publié le dimanche 11 juin 2017 à 18h41

Les Français votaient dimanche pour choisir leurs 577 députés, mais sans enthousiasme au vu de la participation à ce premier tour, qui s'annonce plus faible que jamais, alors que la République en marche est donnée victorieuse par les sondages face à des partis traditionnels affaiblis.

La participation à 17H00 atteignait 40,75%, soit une chute de près de huit points par rapport au scrutin de 2012 au même moment, selon le ministère de l'Intérieur. 

L'abstention finale atteindrait un taux record de 50 à 51%, selon des estimations publiées par quatre instituts de sondage. Si ces chiffres se confirmaient, il s'agirait d'un record sous la Ve République. La participation aux législatives n'a cessé de s'éroder depuis 20 ans.

Quarante-sept millions d'électeurs sont appelés dans les bureaux de vote, qui ferment à 18h00 et, dans les grandes villes, à 20h00, heure à laquelle seront publiées les premières projections.

Ce scrutin se déroule sous le régime exceptionnel de l'état d'urgence post-attentats de 2015. Quelque 50.000 policiers et gendarmes sont mobilisés.

Plus la participation sera faible, moins il y aura d'élus au premier tour ou même de qualifiés pour le deuxième en raison des seuils requis en termes de suffrages obtenus par rapport au nombre d'inscrits.

A Paris, sous un grand soleil une bonne part de la journée, comme partout dans l'Hexagone, seuls 36,59% des électeurs s'étaient déplacés à 17H00, contre 40,22% il y a cinq ans. 

La plupart des personnalités avaient rempli leur devoir électoral dans la matinée, dont le président, Emmanuel Macron, au Touquet (Pas-de-Calais), entouré d'une foule de curieux. 

Le Premier ministre, Edouard Philippe, avait voté en début de matinée dans sa ville du Havre, via une machine électronique. 

L'ex-prétendante FN à l'Elysée et candidate dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, Marine Le Pen, a glissé son bulletin à Hénin-Beaumont, où elle avait échoué à quelques centaines de voix en 2012 à obtenir un siège au Palais Bourbon.  

- 'Politique de proximité' -

"Ca y est, vous pouvez aller à la plage!", lançait en fin de matinée un scrutateur marseillais à une jeune femme venue voter, un chapeau de paille sur la tête. "Les législatives, c'est toujours moins mobilisateurs que la présidentielle", soupirait-il.    

A Levallois-Perret, banlieue cossue de l'ouest parisien, les électeurs arrivaient au compte-goutte à l'Hôtel de ville. Marie-Gabrielle, 34 ans, était déterminée: "c'est de la politique de proximité, je connais quatre ou cinq candidats... alors que pour la présidentielle, on s'est davantage prononcé en fonction d'un programme".

Quelques incidents ont été observés, comme à Besançon avec le matériel électoral, et à Saint-Louis à La Réunion... où des "actes de sorcellerie", avec photos de candidats dans des feuilles de banane aux abords d'un bureau, ont été rapportés par la mairie.

7.877 candidats, dont un peu plus de 42% de femmes, se disputent 577 sièges.

Les électeurs ultramarins d'Amérique, consultés dès samedi, se sont eux aussi moins mobilisés qu'il y a cinq ans, à l'exception de Saint-Pierre et Miquelon, où la ministre des Outre-Mers, Annick Girardin (PRG), a été mise en ballottage. En 2012, elle avait été élue dès le premier tour. 

Cinq autres membres du gouvernement sont en lice. Ils devront démissionner s'ils perdent, selon la règle fixée par le président. 

La REM est créditée d'environ 30% d'intentions de vote, ce qui pourrait lui permettre de dépasser la majorité absolue (289) dans la nouvelle Assemblée, avec, selon les projections, de 370 à plus de 400 députés.

Les Républicains sont crédités de 20% à 23% d'intentions de vote et de 100 à 150 sièges, ce qui en ferait le deuxième groupe parlementaire.

Une débâcle s'annonce pour le Parti socialiste au pouvoir depuis 2012, crédité de moins de 10% des intentions de vote. Alors qu'il avait fait élire près de 300 députés dans la dernière législature, il pourrait en garder à peine le dixième.


Quant au Front national et à La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, qui s'annoncent comme les troisième et quatrième forces du pays en voix, ils semblent dans l'impossibilité de capitaliser sur leurs bons scores à la présidentielle. 

Cinq semaines après l'élection d'Emmanuel Macron, l'affaire immobilière impliquant le ministre Richard Ferrand, candidat REM dans le Finistère, semble avoir eu un impact très limité sur les intentions de vote, selon les sondeurs, qui estiment en revanche que le débat sur la réforme du Code du travail pourrait peser.

Une certitude, le renouvellement de l'Assemblée est assuré avec près de 40% des députés sortants qui ne se représentent pas et l'entrée en vigueur de la loi sur le non-cumul des mandats.

 
334 commentaires - Les Français renouvellent l'Assemblée nationale, mais mobilisation plus faible que jamais
  • Notre pays n'a pas besoin d'autant de députés et de sénateurs (nous sommes je crois l'un des seuls pays européens à en avoir autant), il faut diminuer leur nombre et de ce fait faire des économies.

  • gironde  (privé) -

    Je suis ravi comme des millions de citoyens de ce pays de ce résultat, on va pouvoir enfin remettre ce pays en ordre de marche après 20 ans de surplace. Et dimanche prochain il faut amplifier ce résultat le pays a besoin de réforme, il s'est endormi, incapable de réagir, les français l'on compris. Avec ce jeune et talentueux Président notre avenir va enfin se mettre En Marche !

    Vous d vriez moins pavoier et surtout beaucoup moins rêver!! Tant bien même vous auriez 100% des députés à l'assemblée croyez vous sincèrement que vous aurez 100% de Francais avec vous? Les 51% de gens qui ont fait le choix de ne pas aller voter, Et je n'en suis pas!! sont là pour vous le rappeler et se chargeront chaque jous chaque instant chaqu moment propice de vous vous le rappeler. Alors que dire de ceux qui se sont déplacer contre vous!! Cela fait beaucoup, beaucoup de monde qui ne seront pa

    ... qui ne seront pas à vos côtés pour tirer le char France dans vos rêves de prétendus changements!!!

  • Le holdup continu ! mais bientôt ces opportunistes vont rentrer dans le dur à la première réforme ..vu la majorité qui n'ont pas voté ..

  • a part çà la republique en marche a le droit de transformer la france en esclavagiste avec la casse du code du travail

  • Et maintenant vous allez payer, le code du travail sera laminé , les impôts vont augmenter, les riches deviendront plus riches et les pauvres sans dents plus pauvres, les femmes en ville ne pourront plus sortir,.... et bien d'autres choses , profiter de la vie à chaque instant car nous avons le meilleur manipulateur de la 5ème R;;;;

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]