Les Français recylent de plus en plus leurs médicaments

Les Français recylent de plus en plus leurs médicaments

Des médicaments et une carte Vitale photographiés le 23 mars 2017 à Nantes.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 16 mai 2017 à 16h05

12.000 tonnes de médicaments non utilisés ont été rapportés dans les pharmacies l'année dernière.

De moins en moins de médicaments s'amoncellent dans les armoires à pharmacie des Français. Ils ont rapporté l'an passé près de 12.000 tonnes de médicaments non utilisés en pharmacie, soit 63% du total estimé, a indiqué mardi 16 mai l'association Cyclamed, chargée d'organiser la récupération de ces médicaments.

Selon les chiffres transmis par l'association et qu'a consultés Le Figaro, la masse totale de médicaments conservés dans les foyers français est passée de 23.500 tonnes en 2010 à 19.000 tonnes en 2016. Un nombre qui a diminué de 200 tonnes entre 2014 et 2016, "alors que le nombre de foyers a lui augmenté de près de 500.000", souligne l'association. 

En 2016, la collecte s'est élevée à 11.884 tonnes uniquement pour les médicaments (12.108 en 2015) et 15.874 tonnes si on ajoute les emballages et les produits de parapharmacie (15.477 en 2015). Un bon comportement que confirme au Figaro Gilles Bonnefond, président de l'Union des syndicats des pharmaciens d'officine (USPO) : "les gens commencent à prendre le réflexe de ramener les médicaments à la pharmacie et non plus les jeter à la poubelle. La responsabilisation et les habitudes des patients sont ainsi améliorées". 

En moyenne, 181 grammes de médicaments ont été rapportés dans les pharmacies par chaque Français l'an dernier, selon Cyclamed, contre 185 en 2015. Les régions qui sont les meilleures élèves sont la Bourgogne-Franche-Comté (225 grammes par habitant), les Hauts-de-France (217) et les Pays-de-la-Loire (200). Dans les foyers, on trouvait en moyenne 477 grammes de médicaments en 2010 contre seulement 323 grammes en 2016, rapporte Le Figaro. 

7 000 logements éclairés grâce aux médicaments

Les médicaments sont collectés par les pharmacies puis regroupés avant d'être éliminés dans 55 incinérateurs qui récupèrent l'énergie afin de l'utiliser pour le chauffage ou l'éclairage. "Cela a permis d'éclairer et de chauffer l'équivalent de 7.000 logements tout au long de l'année", selon Cyclamed.

Selon un sondage BVA pour Cyclamed (réalisé sur un panel de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus), "79% des Français déclarent déposer leurs médicaments non utilisés chez le pharmacien, dont 6 personnes sur 10 les rapportent toujours". "Un tiers des personnes déposant leurs médicaments non utilisés en pharmacie déclare déjà séparer à leur domicile les boîtes en carton et notices pour les recycler avant de rapporter leurs médicaments", selon cette étude, soit "une progression de 8 points depuis 2015".

En outre, les ventes de médicaments en pharmacie continuent de baisser légèrement, selon Cyclamed (-0,2 % en 2015 et en 2016).

 
13 commentaires - Les Français recylent de plus en plus leurs médicaments
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]