Les fortes pluies provoquent perturbations et dégâts

Les fortes pluies provoquent perturbations et dégâts

Une route inondée près de Montpellier, le 23 août 2015. (Illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 31 mai 2016 à 08h45

Métro coupé à Lille, évacuations dans l'Est, trafic SNCF perturbé, routes inondées... Les précipitations de la nuit ont provoqué la pagaille dans la moitié nord de la France.

Alors que Météo-France a maintenu une vigilance aux pluies et aux inondations dans 23 départements, l'heure est au premier bilan mardi 31 mai dans les régions touchées pendant la nuit.

A Lille, "en raison des intempéries, la ligne 1 du métro est interrompue entre les stations Fives et Villeneuve-d'-Ascq jusqu'à la fin du service.

Un plan de remplacement bus a été déployé", a indiqué dans un communiqué Transpole, qui gère le réseau de transport de la capitale des Flandres. Le réseau SNCF est également frappé par les précipitations qui touchent le département du Nord, placé en vigilance orange par Météo-France. "En raison de l'arrachement d'un caténaire entre Hénin-Beaumont et Dourges provoqué par les intempéries, la circulation est interrompue entre Lille et Lens via Ostricourt jusqu'à nouvel ordre", a indiqué à l'AFP un porte-parole régional de la SNCF. Celle-ci a mis en place des bus ou a détourné l'itinéraire des trains pour faire face à la situation.

Dans l'Est, en Meurthe-et-Moselle, les pompiers procédaient à une cinquantaine d'interventions notamment à des évacuations de personnes, causées par une forte montée de deux cours d'eau, "dans un triangle entre les communes de Trieux, Briey et Jœuf". Un ruisseau qui coule habituellement sur 1 mètre de large a débordé de son lit pour atteindre 7 mètres. Au moins 12 personnes ont été évacuées pour être relogées, tandis qu'une trentaine de résidents d'un hôtel du secteur étaient potentiellement sur le point d'être évacuées, ont précisé les pompiers lorrains. Quelque 80 sapeurs-pompiers étaient également engagés dans le secteur de Briey pour juguler la montée d'un plan d'eau, appelé "le Woigot". Les fortes pluies ont également perturbé le trafic SNCF dans le nord de la région à la frontière avec le Luxembourg.



"Vers 16H30 les conditions météorologique ont causé un incident sur le poste d'aiguillage Bettembourt au Luxembourg", causant une interruption des trains entre Thionville et le Luxembourg, a précisé la direction de la communication de la SNCF de la région Lorraine. La SNCF a mis en place dans la soirée des bus, et procédait à une reprise progressive du trafic. Les perturbations du trafic SNCF devaient se poursuivre mardi matin, avec 1 à 2 trains par heure, contre 6 habituellement. La SNCF n'a pas fait état d'autres perturbations ailleurs dans la région.

70 ROUTES COUPÉES DANS L'YONNE

A la frontière franco-belge, les affluents de la Lys ont été placés sous "vigilance crue". La pluie a semé la pagaille dans l'Yonne, avec quelque 70 routes barrées ou inondées et des pompiers débordés. Météo-France annonce des "pluies particulièrement soutenues" sur l'ouest du Nord-Pas-de-Calais et de départements de la Somme et de l'Oise. Venues de Belgique, les pluies s'étendent vers l'intérieur de la France (Hauts-de-France, Haute-Normandie, Ile-de-France et une partie de la région Centre). 

En Allemagne, les pluies diluviennes qui se sont abattues sur le sud du pays ont causé la mort de quatre personnes et une dizaine d'autres ont été blessées.
 
19 commentaires - Les fortes pluies provoquent perturbations et dégâts
  • La civilisation tue la civilisation !......
    C'est aussi simple que ça !.... Pour donner un exemple, dans le nord, chaque village était séparé de son voisin par quatre à six kilomètres .... Entre deux il n'y avait que des champs et des prairies ceinturées de haies et de bosquets qui absorbaient l'eau au fur et à mesure qu'elle tombait .... Maintenant on ne s'aperçoit pratiquement plus que l'on a quitté le village A pour entrer dans le village B, et la distance le séparant du village C semble avoir diminué des deux tiers !.... A la place ? Des maisons à ne plus que savoir en faire, des supermarchés au milieu de cités commerciales entourées de parking aménagés sur des hectares d'anciennes terres cultivables, maintenant bétonnées et macadamisées à tout va !.... Alors l'eau maintenant ruisselle au lieu de descendre dans les nappes phréatiques, et tout le monde se plaint !.....
    Quant aux pauvres champs encore existants la terre est tassée à mort par tous les engins qui pèsent des tonnes, là où jadis seuls les sabots des chevaux passaient...

  • C'est la faute de la CGT. !

    Lol!

  • dieu nous refait le coup du déluge, y'en a pour 40 jours
    Qui pour construire l'arche ?

  • La nature est et sera toujours indomptable !!!

  • certains se plaignaient du manque d'eau

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]