Législatives: Philippe réitère son soutien à Bournazel face à El Khomri

Législatives: Philippe réitère son soutien à Bournazel face à El Khomri

Le Premier ministre Edouard Philippe le 7 juin 2017 à l'Elysée à Paris

A lire aussi

AFP, publié le mardi 13 juin 2017 à 10h04

Edouard Philippe a réitéré mardi son soutien à Pierre-Yves Bournazel (LR), qui se réclame, comme son adversaire PS Myriam El Khomri, de la majorité présidentielle à l'occasion du 2e tour des législatives dans la 18e circonscription de Paris.

"Je connais Pierre-Yves depuis longtemps, j'ai travaillé avec lui dans le cadre de la primaire de la droite et du centre pour soutenir Alain Juppé et je sais que ce sera un très bon parlementaire", a déclaré M. Philippe sur franceinfo.

"Il n'y a pas de candidat En Marche! (dans cette circonscription) et il y a deux candidats avec des passés différents, des engagements différents, qui entendent se placer dans la majorité présidentielle", a ajouté M. Philippe alors que l'ancienne ministre du Travail a revendiqué lundi soir le soutien "officiel" d'Emmanuel Macron.

Interrogé sur RFI, M. Bournazel a vu "de la panique" chez Myriam El Khomri, qui "se réclame d'un soutien qui officiellement n'existe pas".

Edouard Philippe "m'a apporté un soutien officiel, non pas dans une conversation privée qui serait rapportée, mais dans une vidéo où il dit très clairement que le bon candidat pour porter la majorité présidentielle, c'est bien moi", a poursuivi le candidat Les Républicains, arrivé en tête dimanche dans cette circonscription du nord de Paris, avec 31,76% des voix, devant Mme El Khomri (20,23%).

S'il entend "voter la confiance" et se situer "clairement dans la majorité présidentielle", M. Bournazel ne siégera "pas forcément" au sein d'un groupe La République en marche (REM). Mais "je ne serai pas dans un groupe qui mènera une opposition frontale", a-t-il dit alors que Les Républicains sont divisés sur l'attitude à tenir face à M. Macron.

La République en marche (REM) n'a pas investi de candidat dans cette circonscription, où M. Bournazel, investi par LR, et l'ex-ministre du Travail, investie par le PS mais voulant "participer" de manière "constructive" à la majorité présidentielle, se réclament tous deux du mouvement du président.

 
34 commentaires - Législatives: Philippe réitère son soutien à Bournazel face à El Khomri
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]