Législatives : Macron réunit ses candidats et pointe leur "responsabilité immense"

Législatives : Macron réunit ses candidats et pointe leur

Emmanuel Macron après son discours devant les candidats de La République en Marche, réunis à Paris, le 13 mai 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 13 mai 2017 à 16h07

A la veille de son accession au pouvoir, Emmanuel Macron s'est adressés aux candidats qui doivent lui donner une majorité.

"Nous sommes condamnés à réussir !" Emmanuel Macron a réuni samedi 13 mai les candidats aux législatives de son parti La République en marche! au musée du Quai Branly à Paris, les appelant à porter un renouvellement profond de la classe politique française.

"Vous avez une responsabilité immense", a lancé M. Macron. "Nous sommes condamnés à réussir!" a déclaré le président élu, selon des propos rapportés sur Twitter par des participants à cette réunion à huis clos. Il a appelé les candidats à réformer "profondément la vie politique et la France pour que plus personne ne se tourne vers les extrêmes".

NE "JAMAIS ÊTRE DES ASSIS, DES INSTALLÉS"

"Pendant cinq ans, je compterai sur vous pour porter notre responsabilité collective et tenir nos promesses", leur a-t-il dit. "Le renouvellement que vous représentez devant moi n'a jamais été réalisé avant sous la Ve République", a-t-il estimé, demandant aux candidats de ne "jamais (être) des assis, des installés, des habitués".

"Vos visages, ce que vous représentez", cela "n'a encore jamais existé dans notre pays", a lancé M. Macron

Les candidats de La République en marche! aux législatives des 11 et 18 juin, 214 femmes et autant d'hommes, sont réunis à l'occasion d'un séminaire à huis clos au Musée du Quai Branly, à la veille de l'investiture du nouveau président. D'autres candidats doivent être désignés la semaine prochaine.

À leur arrivée, certains responsables ont regretté le "pataquès" des investitures avec le MoDem, que François Bayrou a annoncée résolue dans la nuit. "On savait que les discussions avec le MoDem étaient facteur de tension (...) c'est une négociation assez classique, mais c'est dommage d'avoir fait un pataquès public", regrettait un député proche de M. Macron. "Aujourd'hui les choses sont apaisées. Des solutions ont été trouvées", a souligné Benjamin Griveaux, porte-parole d'En Marche!, évoquant "une tempête dans un verre d'eau".

 
272 commentaires - Législatives : Macron réunit ses candidats et pointe leur "responsabilité immense"
  • A écouter les journalistes nous avons la surprenante impression que Dieu est revenu sur terre pour sauver ces pauvres français.
    Il faut dire que nous avions le sentiment lors de ses meetings que nous avions à faire à un gourou .Reste à espérer qu'il ne nous déçoive pas ,c'est tout ce que nous pouvons souhaiter à la France et au français.

  • Les circonscriptions où il n'y a pas de candidats EN MARCHE, c'est pour ne pas "gêner" le LR ou PS qui a donné son investiture ? il n'y a pas de calcul politique ?

  • LA RESPONSABILITE de respecter le peuple et la c'est pas gagné.

  • C'est le président que la gauche caviar hollandaise a installé sur le trône. Il faudra que l'on m'explique comment vont réagir les vieux grognards du ps qui l'ont rejoint quand il va s'attaquer aux 35 heures , aux régimes de retraites, au nombre de fonctionnaires, aux usines à gaz mises en places par hollande et sa clique , etc. Je suis sûr et certain que rien ne sera fait pendant 5 ans à part une augmentation massive des impôts toujours pour les mêmes !

  • 422 sur 577 il part déjà sur un handicap pour sa majorité
    ajouter à celà l'interet des gens pour le député sortant
    ajouter à celà que 3/4 partis feront plus de 15% et qu'il y aura des triangulaires et donc pas de report de voix
    ajouter à celà l'inexpérience oratoire des 50% des nouveaux candidats pour convaincre
    tout le monde n'est pas banquier d'affaire comme lui entraîné à dire aux gens ce qu'ils veulent entendre tout en pensant le contraire

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]