Législatives: les ministres doivent "soutenir les candidats de la majorité présidentielle"

Législatives: les ministres doivent

Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner arrive à l'Elysée pour le premier Conseil des ministres, le 18 mai 2017 à Paris

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 18 mai 2017 à 12h55

Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a déclaré mercredi que tous les membre du gouvernement, y compris les deux ministres Les Républicains Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, devaient "soutenir les candidats de la majorité présidentielle" lors des élections législatives.

"Cela n'a pas été abordé en Conseil des ministres mais bien évidemment, chacune et chacun d'entre nous doit soutenir les candidats de la majorité présidentielle", a déclaré M. Castaner lors du compte-rendu du premier Conseil des ministres du quinquennat.

"Les ministres sont des militants de la majorité présidentielle, ils ne sont plus les militants de tel ou tel parti politique", a insisté M. Castaner.

Interrogé jeudi matin sur France Inter, le Premier ministre Édouard Philippe avait indiqué qu'il "participerai aux élections législatives" et qu'il "essaierai de donner au président de la République la majorité dont il a besoin", sans préciser s'il ferait campagne pour les candidats de La République en marche, le parti de M. Macron, ou pour les candidats de son propre parti, Les Républicains.

"Nous avons tous la responsabilité de favoriser, d'accompagner l'élection de femmes et d'hommes dans le renouvellement que vous connaissez, avec 77% de candidats de La République en marche qui ne sont pas issus du monde politique, qui ne sont pas élus, de faire en sorte que ce soient ces candidats qui donneront une majorité", a précisé M. Castaner.

Le parti de M. Macron a procédé à 521 investitures, laissant libre 56 circonscriptions en protégeant un certain nombre de ténors de droite et de gauche comme Thierry Solère (LR), Marisol Touraine ou Stéphane Le Foll (PS).

 
43 commentaires - Législatives: les ministres doivent "soutenir les candidats de la majorité présidentielle"
  • Tout le monde doit se mettre bien en rang derrière le chef, le doigt sur la couture du pantalon et sans bruit.

    Je dirige une société, avec plusieurs cadres dirigeants et responsables, et bien, je ne supporte pas ceux qui disent toujours amen, au contraire, j'apprécie que tous les piliers de l"entreprise qui apportent leurs idées et leurs remarques, c'est comme çà qu'on avance.

  • il faut une majorite parlementaire a l assemble avec emmanuiel macron il va l avoir

  • en fait , jamais on ne changera ce que De Gaulle a organisé , et c'est trop confortable , tous ces avantages , les " veaux " sont d'abord ceux de la sphère gouvernementale qui font payer leur allégeance au commun des citoyens ....On va rester dans les repoussoirs sans se dire que des gens intelligents pourraient oublier leur carrière....

  • hé bien Macron , c'est pas gagné !

  • yves55  (privé) -

    C'est qui le Chef , c'est notre Président !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]