Le plan d'investissement fait la part belle aux compétences et à l'écologie

Le plan d'investissement fait la part belle aux compétences et à l'écologie
A lire aussi

LesEchos, publié le mardi 26 septembre 2017 à 05h05

Un plan d'investissement différent des précédents et qui ne coûtera pas trop cher. C'est un peu ce que le Premier ministre, Edouard Philippe, et l'économiste Jean Pisani-Ferry, qui l'a conçu, ont vendu lundi en présentant le plan d'investissement promis par Emmanuel Macron, d'un montant de 57 milliards d'euros sur le quinquennat.

C'est en partie vrai. La notion d'investissement est comprise au sens économique et pas seulement comptable. « La France ne souffre pas d'un manque d'investissement public », a expliqué Jean Pisani-Ferry, coordinateur du programme présidentiel d'Emmanuel Macron. L'état des infrastructures publiques n'exige pas d'effort particulier, sauf dans certains domaines précis. La notion d'investissement est donc élargie notamment aux compétences des…

Lire la suite sur LesEchos

 
1 commentaire - Le plan d'investissement fait la part belle aux compétences et à l'écologie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]