Le pèlerinage de Lourdes ouvre sous haute sécurité

Le pèlerinage de Lourdes ouvre sous haute sécurité

Des soldats à Lourdes, le 3 mai 2015

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 11 août 2016 à 09h16

- Lourdes accueille dès ce jeudi des dizaines de milliers de fidèles pour les fêtes de l'Assomption de la Vierge Marie, encadrées par un dispositif de sécurité renforcé après les attentats de juillet en France. -

Le contexte sécuritaire lourd marqué par la menace terroriste n'empêchera pas les grandes processions de Lourdes.

Des milliers de pèlerins vont converger dans la cité mariale des Pyrénées, l'un des premiers lieux de pèlerinage catholique dans le monde. Ces dernières années, la messe du 15 août a rassemblé quelque 25.000 personnes venues du monde entier sur la prairie du sanctuaire. Quelques semaines seulement après l'attentat de la Promenade des Anglais à Nice et l'assassinat du père Jacques Hamel, au cours d'une messe dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray, les autorités locales ont mis en place un dispositif de sécurité renforcé pour ce 143e pèlerinage de Lourdes. Les forces de l'ordre vont scruter l'intérieur et les alentours du domaine de 52 hectares, qui compte 22 lieux de culte.

"L'hypothèse d'interdire le pèlerinage à Lourdes n'a jamais été à l'ordre du jour", a souligné la préfète des Hautes-Pyrénées Béatrice Lagarde, après l'annulation de plusieurs événements estivaux. Cette déclaration fait notamment écho à l'annonce récente de l'annulation de l'édition 2016 de la célèbre Braderie de Lille, qui devait se tenir les 3 et 4 septembre prochains. "En revanche, le fait de pouvoir en modifier les conditions d'organisation dans un but sécuritaire, c'est ce qui a guidé notre démarche", a expliqué Mme Lagarde à la presse.

FOUILLES SYSTÉMATIQUES

Première mesure importante : le nombre d'accès au site des sanctuaires sera réduit à trois (contre une douzaine habituellement), a indiqué l'économe Thierry Castillo. Une fouille "systématique" des pèlerins sera réalisée. Cette procédure rare avait été mise en place à l'occasion des venues des papes Jean-Paul II (en 2004) et Benoît XVI (en 2008). Pour faire face à l'afflux massif de fidèles, les effectifs du commissariat de Lourdes et des équipes de sécurité des sanctuaires sont revus à la hausse. En parallèle, 249 CRS et gendarmes mobiles ainsi que 27 militaires de l'opération Sentinelle seront mobilisés à différents moments du mois d'août, a détaillé la préfète.

Les rues adjacentes ont été interdites à la circulation le midi et le soir dès le lundi 8 août. Les poubelles seront elles remplacées par des sacs transparents et le survol d'avions et de drones sera interdit. "Notre devoir d'élu est de mettre en place une série de mesures pour rassurer nos concitoyens et nos visiteurs", a déclaré la maire PRG de Lourdes, Josette Bourdeu, assurant que ces "décisions" n'étaient "pas prises de gaieté de cœur."

Près de la grotte Massabielle, où selon l'enseignement de l'Église, la Vierge Marie est apparue à Bernadette Soubirous en 1858, malades et soignants, religieux et diocésains de tous âges sont attendus pour célébrer la montée de la Vierge au ciel. Les pèlerins arriveront par trains et cars dès ce jeudi 11 août et repartiront le 16, au terme de quatre jours de célébrations, présidées cette année par le cardinal Philippe Barbarin. "Depuis une semaine, ma crainte était d'avoir des coups de fil pour des désistements, et au contraire c'est pour des inscriptions", s'est réjoui le père Fabien Lejeusne, directeur du pèlerinage national, auquel s'ajoutent plus de 80 pèlerinages indépendants.

PARCOURS MODIFIÉ

Parmi les célébrations, prévues du 12 au 15 août, la procession d'ouverture qui devait partir de la ville haute a vu son parcours modifié pour se cantonner au cœur du site. Quant à la nuit de prière, elle a été transformée en veillée. "L'idée, c'est que le pèlerinage se vive le plus sereinement possible. Qu'on ne soit pas obnubilés par la sécurité tout en la prenant au sérieux", estime M. Lejeusne. Le "Jubilé de la miséricorde" inauguré le 8 décembre par le pape François, dans lequel s'inscrit la fête du 15 août, prend "plus que jamais" son "importance" dans le contexte actuel, selon le prêtre, tout comme la traditionnelle "prière pour la France".

"C'est un 15 août un peu particulier, marqué par le contexte national et cette menace qui semble s'installer dans la durée en France", a reconnu M. Castillo. "Néanmoins, cela reste une fête très attendue des catholiques de France" et "il n'y aura aucun changement dans la qualité et la profondeur de ce qu'ils vont vivre", affirme-t-il. Au-delà du 15 août, un groupe de travail continuera d'étudier "la sécurisation à moyen et long terme" des sanctuaires, face à la succession de pèlerinages, de mai à octobre, dans cette commune de 15.000 habitants. "C'est une autre façon de vivre Lourdes qu'il faut mettre en place", estime la maire. "C'est à ce prix que nous resterons Lourdes".

 
16 commentaires - Le pèlerinage de Lourdes ouvre sous haute sécurité
  • Cela ne sert a rien ,car Dieu protège ses ouailles !NON?

  • je croyais que dieu protégeait la ville , serait il en congés depuis de longues années ?

  • si l'on en juge par toutes les manifestations annulées ou interdites en France, nous pouvons dès a présent dire que l'Etat Islamique a gagné sa guerre sur le plan psychologique, la France se referme sur elle même plutôt que de réagir, c'est là que l'on paut juger du courage de nos politiques, tous partis confondus, plus aptes a se remplir les poches qu'a gouverner notre pauvre France !!!!

  • pour la braderie de Lille on ne peut pas sécuriser, mais pour Lourdes, on ne regarde pas combien cela va couter aux contribuables pour sécuriser le site, car, ne rêvez pas, ce n'est pas le Pape qui va payer, DIEU devrait s'en charger !!!!

  • d'ailleurs la vierge Marie ne fera aucune apparition cette année, trop d'anges heureux

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]