Le nuage radioactif détecté en France causé par un accident nucléaire en Russie

Le nuage radioactif détecté en France causé par un accident nucléaire en Russie

Du ruthénium-106 a été détecté dès fin septembre par plusieurs réseaux européens de surveillance (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 10 novembre 2017 à 18h55

Du ruthénium-106 avait été détecté dès fin septembre par plusieurs réseaux européens de surveillance de la radioactivité dans l'atmosphère.

Une pollution radioactive détectée en Europe à la fin du mois de septembre aurait son origine "entre la Volga et l'Oural", selon un institut public français, mais les autorités russes ont dénié vendredi toute responsabilité. 

Des traces de ruthénium-106, une substance venue de l'industrie nucléaire, avaient été relevées en France par les stations de surveillance de Nice d'Ajaccio et de La Seyne-sur-Mer entre le 27 septembre et le 13 octobre. Plus aucune présence du produit de fission n'avait ensuite été relevée. 

Un produit de fission issu de l'industrie nucléaire

"Le ruthénium 106 n'existe pas à l'état naturel, donc il a bien fallu qu'il soit rejeté dans l'environnement par une activité humaine", explique Jean-Marc Peres, directeur général adjoint de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) français, au Figaro. 

Le ruthénium-106 est un produit de fission issu de l'industrie nucléaire, par ailleurs utilisé pour des traitements médicaux. Cependant, l'INRS estime que la pollution ne peut pas provenir d'un réacteur nucléaire, car d'autres éléments radioactifs auraient été alors détectés. 

Un satellite désintégré dans l'atmosphère ?

"Les niveaux de concentration dans l'air en ruthénium-106 qui ont été relevés en Europe et a fortiori en France sont sans conséquence tant pour la santé humaine que pour l'environnement", rassure l'IRSN. 

Reste à connaître l'origine de ce ces rejets. Pour se dédouaner, les autorités russes avancent l'explication de la chute et de la désintégration d'un satellite dans l'atmosphère. Nous n'avons aucune information montrant qu'un satellite ainsi équipé soit tombé sur Terre vers la dernière semaine de septembre, donc nous ne pouvons rien affirmer", estime de son côté le directeur général de l'IRNRS.

 
290 commentaires - Le nuage radioactif détecté en France causé par un accident nucléaire en Russie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]