Le nombre de radicalisés en France est en hausse de plus de 60%

Le nombre de radicalisés en France est en hausse de plus de 60%©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 11 août 2017 à 13h06

Le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT), créé en mars 2015, rassemble à ce jour 18 550 signalements, selon Le Figaro du 10 août. Au moment des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis, 11 400 signalements ont été recensés, soit une augmentation de plus de 60% en moins de deux ans.

Forte présence des radicalisés en Île-de-France

En juin 2017, les personnes signalées par les préfectures ou le public représentaient 26% de radicalisés de sexe féminin et plus de 16 % de mineurs. Quant aux convertis, 34 % des radicalisés ont été repérés. Le fichier permet d'avoir une vision globale de la radicalisation en France sur le plan géographique comme sur le plan démographique, indique Le Figaro. Une forte présence des radicalisés est enregistrée dans les départements d'Île-de-France, du Nord, des Bouches-du-Rhône, du Rhône et des Alpes-Maritimes.

Le FSPRT est alimenté par les préfectures, le public (via le Centre national d'assistance et de prévention de la radicalisation) et les services de police ou de gendarmerie. Il "évolue constamment, des individus y étant inscrits et d'autres en sortant selon une évaluation permanente des services de l'État", précise le quotidien.

 
497 commentaires - Le nombre de radicalisés en France est en hausse de plus de 60%
  • avatar
    chnoc  (privé) -

    en réalité le phénomène n'est pas nouveau, ça commencé depuis le début des années 80 en augmentant doucement au fil des années puis une nette progression au début des années 90, je m'en était aperçu à Paris et en région parisienne, j'avais vu des gens originaires de pays d'Afrique du nord que je connaissais à l'époque dont certain à mon travail qui se disaient musulmans mais pas pratiquants qui buvaient de l'alcool faisaient la fête qui sont tout à coup devenu très pratiquants même plus que les autres, ne buvaient plus d'alcool, avaient des discours bizarres et parlaient sans cesse de religion, de ramadan, de pelerinage à la Mecque et aussi de jihad, sauf que à l'époque nous européens ne savions pas de quoi il s'agissait, nous rigolions et les prenions plus pour des illuminés que pour des gens dangereux...

  • C'est inacceptable! Il n'y en aurait qu'un seul, ce serait inacceptable. Mais 18 550, nos dirigeants attendent quoi pour prendre les mesures drastiques qui s'imposent? .....Le pire, c'est qu'ils continuent à rentrer.

    Le tout c est qu il n y ai plus d attentats et aussi que l on entende plus que ce radicalisé soit connu des services de police en cas d attentat

  • Le nombre de radicalisés en France est en hausse de plus de 60% ! ah bon sans blague ils ont trouvés ça tout seul.
    à voir le nombre de migrants qui rentre chez nous il y a je pense pas mal de radicalisés parmi ces derniers mais nos politiques préfère continuer à faire l'autruche.

  • Ou quand les medias font semblant de découvrir l'eau tiède ... pas le gouvernement , qui lui est complice .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]