Le nom de Simone Veil détourné sur internet par un mouvement anti-avortement

Le nom de Simone Veil détourné sur internet par un mouvement anti-avortement

Un site internet au nom de Simone Veil renvoyait mercredi à un "webdocumentaire" promettant "la vérité" sur la dépénalisation de l'avortement, coup de com' d'un mouvement anti-IVG qui suscitait des...

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 05 juillet 2017 à 19h13

Un site internet au nom de Simone Veil renvoyait mercredi à un "webdocumentaire" promettant "la vérité" sur la dépénalisation de l'avortement, coup de com' d'un mouvement anti-IVG qui suscitait des critiques, notamment sur les réseaux sociaux.

Au moment même où un hommage national était rendu à cette figure de la vie politique française récemment décédée, qui fit voter la loi sur la légalisation de l'interruption volontaire de grossesse (IVG) en 1974, le collectif Les Survivants, créateur d'autres sites anti-IVG, publiait un webdocumentaire inspiré librement de la biographie de Simone Veil.

"Découvrez la vérité sur Simone Veil, celle d'une femme trahie dans ses intentions puisque sa loi n'existe plus tant elle a été modifiée et parce que la légalisation de l'avortement n'a pas amélioré la santé des femmes bien au contraire", est-il écrit sur la page d'ouverture de ce mini-site hébergé à l'adresse simoneveil.com.

Le détournement du nom de cette figure emblématique du combat pour l'émancipation des femmes, rescapée de la Shoah, a rapidement fait réagir. 

"Quand les Survivants achètent le nom de domaine simoneveil.com
pour faire leur propagande. On continuera de se battre", a par exemple tweeté Fatima El Ouasdi, la fondatrice du mouvement féministe Politiqu'elles, à l'origine d'une pétition pour que l'ancienne ministre de la Santé entre au Panthéon.

Une porte-parole de l'association Osez le féminisme, Raphaëlle Rémy-Leleu, a également regretté sur Twitter "une nouvelle communication malsaine" et une "récupération" par "d'obscurantistes haineux et sans respect".

Selon le média Streetpress, le nom de domaine simoneveil.com a été acheté par ce collectif en septembre 2016.

Simone Veil est décédée vendredi à l'âge de 89 ans. Le président Emmanuel Macron a annoncé mercredi aux Invalides qu'elle reposerait avec son époux Antoine au Panthéon.

 
11 commentaires - Le nom de Simone Veil détourné sur internet par un mouvement anti-avortement
  • Aujourd'hui bien entendu il y a des moyens qui existent , mais les moeurs ont beaucoup changés aussi. Nous nous trouvons hélas face à des malades, récidivistes , mais qui ne subissent aucune amputation dans leur vie sexuelle, alors pourquoi faut il que ce soit toujours la femme qui soit pénalisée. Regardons plutôt autour de nous tous ces enfants si maltraités et ça ne gêne personne, il faut laisser la vie, mais quelle vie

  • Pourquoi mentez-vous?
    Le nom n'a pas été "volé" puisque les personnes ont pu acheter légalement un nom de domaine.
    Que cela plaise ou non à tel ou tel lobby un patronyme n'est pas une marque déposable.
    Et heureusement d'ailleurs sinon à chaque fois qu'il est écrit "veil" ou "cohen bandit" on devrait leur payer des droits d'auteurs!

  • j'espère qu'ils seront puni et condamné, c'est salir la mémoire d'une femme exemplaire

  • Le véritable débat n'a jamais eu lieu ! Mais qu'importe ! Nous importons les bébés qui nous manquent grâce à Mme Weill, alors ....

    Quel bien triste conclusion, avez vous un jour eu à supporter la détresse de vous retrouver enceinte malgré vous, mais n'oublions pas que ce sont des hommes qui sont en grande majorité contre, que savent ils des souffrances de la femme, ils prennent leur plaisir et tournent les talons. Courage fuyons,mais surtout n'assumons pas. Je ne pense pas qu'une femme soit enchantée de passer par l'avortement, il y a toujours des séquelles. N'oublions pas non plus qu'à l'époque de cette loi les femmes ne possédaient pas les moyens contraceptifs d'aujourd'hui. Pourquoi faut il que ce soit toujours la femme qui subisse, j'aurai eu grand plaisir à voir un jour un homme accoucher. Il suffit déjà de voir la grande différence de résistance à la souffrance, ils s'appellent sexe fort, mais ils n'en possèdent que le nom. Leur petite cervelle a du mal à fonctionner de façon intelligente

    Parlez-en aux associations de région...

    Navrant ! Que dire d'autre ? Je ne perdrai pas mon temps à commenter davantage...

  • Vous oubliez tous que l'avortement (effectué souvent pour des raisons de finances et de famille nombreuse) était seulement effectué à l'étranger, ou avec des pratiques dangereuses.
    Donc Madame VEIL a pris une bonne position.
    Seulement maintenant il y a des moyens de contraception et l'avortement devrait diminuer, c'est quant même pour une femme consciente) un acte difficile.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]