Le mot "personnel et tout à fait simple" de Jean-Pierre Elkabbach pour sa dernière en matinale

Le mot "personnel et tout à fait simple" de Jean-Pierre Elkabbach pour sa dernière en matinale©Capture d'écran Europe 1
A lire aussi

europe1.fr, publié le vendredi 16 décembre 2016 à 11h27

C'est par "un mot personnel et tout à fait simple" que Jean-Pierre Elkabbach a rendu l'antenne après son interview de Vincent Peillon vendredi matin. Le journaliste d'Europe 1, quittait là le micro de l'interview politique de 8h20 en semaine pour retrouver, dès le 2 janvier, celles des samedis et dimanche, à 8h20 également, ainsi que l'animation du Grand Rendez-vous le dimanche.

"Merci à tous et à bientôt".

"Pour ce dernier rendez-vous des matinales de la semaine, je veux remercier les auditeurs et les invités, les équipes et les personnels d'Europe 1. Ils me permettent, ils m'ont permis de vivre ma passion de l'information. Plus que jamais, elle est en moi, plus que jamais, elle est intacte. Du fond du coeur je dis merci à tous et je dis à bientôt", a-t-il dit.



"Je vous embrasse". Thomas Sotto n'a pas laissé partir "JPE" sur ces mots et lui a adressé un message de remerciement. "Ce matin est un jour un particulier pour vous, pour moi, pour nous tous. Ça fait 4 ans qu'on se réveille ensemble, vous et moi. A la rentrée, je mettrai mon réveil le week-end pour vous écouter dans la matinale. Evidemment vous serez toujours aux commandes du Grand Rendez-vous. Et moi, je voulais simplement vous dire 'merci', Jean Pierre. Et je vous embrasse ! L'aventure continue !", a lancé l'anchorman de la Matinale d'Europe 1. Nicolas Canteloup, en "imitateur vedette de Jean-Pierre Elkabbach", a lui aussi salué à sa manière la der : "Lundi, ça sera ma première grass' mat' depuis 1957", a-t-il expliqué avec la voix de JPE.
 
131 commentaires - Le mot "personnel et tout à fait simple" de Jean-Pierre Elkabbach pour sa dernière en matinale
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]