Le Mémorial de Caen annule en catastrophe un colloque d'extrême droite

Le Mémorial de Caen annule en catastrophe un colloque d'extrême droite
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 15 novembre 2016 à 17h29

"Nous ne pouvions pas laisser les clés du Mémorial à un colloque, dont nous n'étions pas les organisateurs, suspecté de soutenir Bachar El Assad". C'est avec ces mots que Stéphane Grimaldi, le directeur du mémorial de Caen, a expliqué son refus d'accueillir un colloque intitulé "Les enjeux de la Syrie et de sa région".

Dans un communiqué, le "Collectif pour une Syrie libre et démocratique" avait demandé l'annulation de ce colloque "pro Assad", arguant que certains participants seraient proches de l'extrême droite. La polémique prenant de l'ampleur sur les réseaux sociaux, le Mémorial a donc fini par annuler l'intervention.



De leur côté, les organisateurs du colloque, ont fait part de leur incompréhension dans les colonnes de Ouest-France. "Nous ne sommes pas contre l'opposition syrienne, mais contre ces gens, ces djihadistes à l'intérieur de la Syrie. Nous ne sommes pas pro-Assad".
 
11 commentaires - Le Mémorial de Caen annule en catastrophe un colloque d'extrême droite
  • La France sous Fabius ministre des affaires étrangères a fourni des armes aux opposants à Bachar El Assad : le front AL NOSRA dont Fabius disait "qu'il faisait du bon boulot en Syrie". Al nosra est l'équivalent d'al quaida en Syrie, autrement dit, d'autres djihadistes peu différents de ceux de l'état islamique et qui veulent instaurer la charia en Syrie. Croire qu'il existe une opposition respectueuse de la démocratie, comme on pourrait l'imaginer en France et qui permettrait aux diverses religions de cohabiter en Syrie est une pure utopie. A priori, les considérations politiques de Mr Grimaldi ne lui permettent pas de s'en rendre compte.

  • Ils ont beau faire .....il n'arrêterons pas la prise du pouvoir, pour le bien des français ,par les vrais patriotes !!!

  • Très bonne réaction contre des extrémistes dangereux pour notre beau pays.

  • Il suffit d'aller consulter le programme du dit "colloque" pour constater que parmi les invités, plusieurs sont actifs parmi les réseaux complotistes ou antisémites. Difficilement compatible avec la mission du mémorial de Caen. Après, ils sont libres de tenir leur colloque ailleurs.

  • je pense que ces gens auraient dû porter un badge, un tatouage, marqué "extrême droite"..... et ce colloque n'aurait pas été annulé en "catastrophe"...car tout le monde sait que certaines personnes sont des "catastrophes"!!!... qu'il faut jeter hors de la republique!....afin de laisser agir le pouvoir du "bien"!! les repris de justice: cambadelis, juppé ...etc..

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]