Le Maire et Darmanin exclus des Républicains

Le Maire et Darmanin exclus des Républicains

Le secrétaire général des Républicains, Bernard Accoyer, a annoncé l'exclusion des deux ministres dans un communiqué (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 18 mai 2017 à 14h03

Les "membres de LR" qui ont "rejoint" le gouvernement "ne font plus partie des Républicains", a annoncé le secrétaire général du parti.

Les Républicains (LR) ont décidé d'exclure Bruno Le Maire et Gérald Darmanin mercredi 17 mai, après l'annonce de leur entrée dans le gouvernement d'Édouard Philippe. Les "membres de LR" qui ont "rejoint" le gouvernement "ne font plus partie des Républicains", a ainsi déclaré le secrétaire général du parti Bernard Accoyer.

"Ils font le choix personnel de faire campagne avec le Premier ministre en faveur des candidats d'En Marche contre nos candidats LR-UDI", a-t-il justifié dans un communiqué avant de déplorer : "L'objectif principal de ce gouvernement provisoire et de confusion est de brouiller les repères des Français dans la campagne des élections législatives".

"Je préfère toujours mon pays à mon parti"

"Le Président de la République cherche à verrouiller le débat démocratique dans une alternative inacceptable entre En Marche et les extrêmes", a également critiqué Bernard Accoyer. "En choisissant de composer une équipe ministérielle disparate, Emmanuel Macron continue d'entretenir l'ambiguïté dans le débat démocratique", dénonce encore le député LR, qui n'est pas candidat à sa succession.

Bruno Le Maire a réagi à cette exclusion sur les réseaux, en pulbliant une longue lettre adressée à ses partisans, qu'il remercie pour "les années passées ensemble à défendre nos convictions et nos valeurs". "La France vaut mieux que les partis. La France mérite mieux que les exclusions. La France attend de nous un engagement total, pour retrouver notre dignité et notre grandeur", conclut le nouveau ministre de l'Économie.

"Je préfère toujours mon pays à mon parti. Je suis avant tout gaulliste. Le général de Gaulle disait : 'Ce n'est pas la droite la France, ce n'est pas la gauche la France'", a de son côté commenté Gérald Darmanin auprès de RTL. "Bien sûr, on a des convictions mais il me semble que le président de la République a donné les assurances pour que ces convictions et ces sensibilités existent dans un moment très particulier où les deux grands partis n'ont pas été au second tour de l'élection présidentielle", a-t-il encore justifié.

 
477 commentaires - Le Maire et Darmanin exclus des Républicains
  • on n'en attendait pas moins de LR; ça laisse bien présager de la "constructivité" de leur opposition... dire que j'ai voté pour eux jusqu'à l'entre deux tours; je ne regrette pas d'avoir opté pour l'union nationale et la confiance; je pense et j'espère qu'ils récolteront la monnaie de leur pièce aux législatives...

  • Un bon sujet pour l'épreuve de philo du Bac: "Faut il agir en son âme et conscience ou selon la discipline de parti?"
    Apparemment, ces messieurs ont choisi.

  • Mais qui est M. Darmanin, la nouvelle recrue de M. Macron? En fait Gérald Darmanin a été assistant parlementaire et directeur de la campagne des législatives de 2007 de Christian Vanneste. Il a commencé sa carrière politique auprès de Vanneste et ils ont été proches. Pour ceux qui ne connaissent pas M. Vanneste: M. Vanneste a été membre de l'UMP jusqu'en 2012 et il a des positions politiques proches de celles du FN: Vanneste est très hostile à l'homosexualité et il considère que la colonisation française a eu un rôle positif.Néanmoins, M. Vanneste n'a jamais été membre du FN. M. Vanneste a de plus déclaré en 2010 être favorable à une union entre le FN et la droite républicaine. Pour revenir à M. Darmanin, celui-ci a intégré le gouvernement Sarkozy après 2007. Il est vrai que les positions de Darmanin sont moins extrèmes que celles de Vanneste. Il a été proche collaborateur du ministre David Douillet. Il a de plus été proche de Sarkozy qui disait de lui qu'il est un "grand talent". Darmanin a soutenu Sarkozy pendant les primaires 2016 des républicains pendant lesquelles il a été son directeur de campagne. Enfin, il a rejoint le gouvernement Macron après sa victoire à la présidentielle. Pour conclure M. Darmanin est donc un sacré opportuniste: Il n'a que 34 ans et il est déjà passé de la quasi-extrème-droite aux républicains puis chez Macron. Quand à M. Macron, on voit bien qu'en recrutant Darmanin il montre qu'il ne recrute pas que des "modérés" dans son gouvernement contrairement à ce qu'il affirme. En Marche devrait d'ailleurs être rebaptisé "les hypocrites", ce nom conviendrait mieux à ce mouvement...

    j'aime bien votre pseudo, l'inaccessible étoile...

    A MAATHEMIS:
    Je viens de dire que M. Darmanin a commencé sa carrière politique dans l'extrème-droite non-FN.
    Il rejoint aujourdhui un parti "en marche" qui est à gauche, ce qui fait de Macron un hypocrite.
    Est-ce donc si compliqué que cela à comprendre pour vous?

  • Pas sectaires les LR..MDR

  • Je n'ai pas trop suivi, quelqu'un peut-il me dire si Édouard PHILIPPE, l'actuel premier ministre issu de LR, a lui aussi été exclu des Républicains ?

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]