Le gouvernement veut la 4G partout en France d'ici à 2020

Le gouvernement veut la 4G partout en France d'ici à 2020

Pour le gouvernement, le déploiement du très haut débit partout en France est une priorité (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 11 juillet 2017 à 21h39

Le gouvernement a demandé aux principaux opérateurs d'accélérer le déploiement des réseaux fixes et mobiles. Objectif ? Rendre la 4G disponible sur l'ensemble du territoire d'ici à 2020.

La France couverte partout en très haut débit mobile, c'est l'ambition que s'est fixée le gouvernement à l'horizon 2020.

"J'ai réuni (...) les opérateurs vendredi dernier, en leur disant que l'État voulait impérativement que la 4G soit disponible pour tous nos concitoyens d'ici fin 2020", a déclaré le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard ce mardi 11 juillet sur Radio Classique. Les secrétaires d'État Julien Denormandie (Cohésion des territoires), Benjamin Griveaux (Économie) et Mounir Mahjoubi (Numérique) étaient également présents à cette réunion. "Aujourd'hui on assiste à une fracture sur le numérique qui n'est pas acceptable", a ajouté Jacques Mézard, précisant qu'il s'agissait d'un "enjeu national".

"IL NE S'AGIT PAS DE CLOUER AU PILORI LES OPÉRATEURS"

À présent, il faut que les opérateurs télécoms (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile) "jouent le jeu", l'objectif étant qu'ils émettent des propositions "d'ici quelques semaines". "Nous nous reverrons en septembre pour caler ensemble, il ne s'agit pas de clouer au pilori les opérateurs", a indiqué le ministre.

Lors de la campagne présidentielle, la Fédération française des télécoms avait expliqué avoir "besoin d'un cadre législatif et réglementaire à la fois prévisible et incitatif", afin de pouvoir "déployer des réseaux performants sur l'ensemble du territoire". Ils souhaitent un cadre législatif s'articulant avec leurs cycles d'investissements à long terme et veulent voir défalqués des prochaines licences ou des redevances les investissements déjà réalisés au-delà des obligations des licences actuelles (pour couvrir les zones blanches, notamment).

Les opérateurs voudraient également un plafonnement de l'imposition des antennes - actuellement proportionnelle au nombre d'antennes déployées - et un assouplissement des contraintes administratives ralentissant le déploiement de ces antennes, nécessaires pour la 5G et le développement des objets connectés.

Lors de sa déclaration de politique générale, le Premier ministre Édouard Philippe avait promis de garantir l'accès au très haut débit (fibre optique, amélioration de l'ADSL, etc.) partout en France d'ici 2022.

 
14 commentaires - Le gouvernement veut la 4G partout en France d'ici à 2020
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]