Le compte Twitter du ministère de la Culture piraté pendant la nuit

Le compte Twitter du ministère de la Culture piraté pendant la nuit

Le ministère de la Culture a publié un messages d'excuses tôt ce matin après la publications de tweets déplacés (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 18 juillet 2017 à 10h12

Le compte Twitter officiel du ministère de la Culture a été détourné pendant plusieurs heures, dans la nuit de lundi à mardi.

Tweets vulgaires, insultes, conversations légères... Pendant plusieurs heures, dans la nuit de lundi à mardi, le compte Twitter du ministère de la Culture a publié des messages inhabituels, et pour cause, celui-ci a été piraté, comme le révèlent plusieurs médias ce matin.



Un piratage qui a poussé le ministère à s'excuser officiellement mardi sur le réseau social et dans un communiqué, affirmant que son compte "a été usurpé dans la nuit du 17 au 18 juillet". Le ministère a présenté "toutes ses excuses pour ces tweets indésirables". "Les messages inappropriés ont été supprimés depuis", a-t-il ajouté.




DES MESSAGES SUPPRIMÉS

L'auteur de cette longue série de tweets, supprimés depuis du compte officiel du ministère mais visibles sur des captures d'écran réalisées par des utilisateurs, serait le fils de la community manager du site, à en croire certains messages postés par le jeune homme : "En gros ma mère est la vraie cm (community manage) et je m'ennuie mdrrrr...". Le hashtag (mot-dièse) #ministerechomage, lancé par l'auteur de ces messages "indésirables", a été l'un des plus utilisés pendant la nuit en France.

Pas de piratage à distance donc, le garçon se serait tout simplement connecté à l'ordinateur de sa mère. Le jeune garçon, qui aurait 13 ans selon ses dires, a ensuite discuté avec de nombreux internautes, certains lui conseillant d'effacer les tweets pour ne pas causer d'ennuis à sa mère. Ce qu'a fini par faire le plaisantin autour de 3 heures du matin.

L'adolescent avait revendiqué sa bêtise sur un compte personnel : "C'est moi derrière le compte du ministère de la Culture, mais faut pas dire mdr." Mais il a été rapidement contraint de suspendre son compte devant l'afflux de sollicitations (il a été suivi par plus de 7 000 personnes en quelques heures à peine) : "Bon bah, je supprime mon compte, pas le choix, une belle aventure en tout cas", a-t-il écrit dans un dernier message nocturne.

 
6 commentaires - Le compte Twitter du ministère de la Culture piraté pendant la nuit
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]