Le budget de l'Enseignement supérieur augmentera de 700 millions d'euros en 2018

Le budget de l'Enseignement supérieur augmentera de 700 millions d'euros en 2018

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et de l'Innovation, ici le 28 juin 2017 à Paris, annonce 700 millions suplémentaires pour son ministère en 2018.

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 14 septembre 2017 à 12h41

Le budget du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation sera augmenté de 700 millions d'euros en 2018, a annoncé jeudi la ministre Frédérique Vidal.

"Le gouvernement a choisi d'investir dans l'éducation et de montrer qu'il avait confiance dans sa jeunesse, et choisi d'investir dans l'avenir. Donc le budget de l'Education nationale a augmenté et le budget de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation augmentera de 700 millions d'euros en 2018 par rapport au budget initial de 2017", a déclaré la ministre Frédérique Vidal sur France Inter.

"Le budget 2017 de l'Enseignement supérieur, de la Recherche de l'Innovation avait été augmenté de 750 millions d'euros par rapport à 2016, et il y a eu cet été 330 millions d'euros d'annulation de crédits qui correspondaient à des crédits qui n'avaient pas été affectés. C'est la réalité de l'année 2017", a admis la ministre, interpellée sur ces annulations annoncées en juillet dans le cadre des 4,5 milliards d'euros d'économies prévues pour contenir le déficit public à 3% du PIB en 2017.

"Pour 2018, c'est 700 millions d'euros supplémentaires par rapport au budget initial de 2017 avec une construction de budget qui a été faite de la façon la plus sérieuse de manière à ce que le budget soit sincère", a-t-elle ajouté. 

Le budget du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche totalise 23,8 milliards d'euros de crédits de paiement en 2017.

 
28 commentaires - Le budget de l'Enseignement supérieur augmentera de 700 millions d'euros en 2018
  • Des intellos qui ne savent même pas se faire cuire une omelette et nettoyer leur chambre .A 30 ans ils ont des diplômes, la tête pleine mais ne savent rien faire .

  • le boulet francais l education nationale ceux qui n aiment pas les patrons et les autodidactes ils faut mettre ces profs 15 jours chez renault a serrer des boulons ou a emballer des oeufs a la ferme ils vont comprendre ce que c est que le travail et balayer la secte des ennarques vivez sur le terrain c est autre chose que vos formules depasses dans vos bouquins

  • pour quels résultats ? le choix des études et après le gouvernement inconséquent n'a pas le courage d'adapter les filières aux besoins de l'économie il faudrait s'attaquer à la forteresse de l'éducation nationale...ils pourront toujours être fonctionnaires....Ils faut les traîner de plus en plus vieux dans les études comme il n'y a rien derrière....Avec une licence de psycho ma belle fille se retrouve ambulancière....super

  • ça devait baisser mais ça augmente !!!!!! comme c'est bizarre on serait devenu riche du jour au lendemain, après avoir pleuré sur le budget 2017 !!! c'est le miracle Macron !!!! le magicien va nous vider les poches en souriant !!!!

  • Toujours les nantis les plus favorisés

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]