Larcher (LR) opposé à la suppression de la taxe d'habitation

Larcher (LR) opposé à la suppression de la taxe d'habitation

Le président LR du Sénat Gérard Larcher le 29 mai 2017 à Vertou, près de Nantes

A lire aussi

AFP, publié le mardi 11 juillet 2017 à 10h03

Le président du Sénat Gérard Larcher (Les Républicains) s'est prononcé mardi contre la réforme de la taxe d'habitation et a pointé du doigt un problème de "crédibilité" avec "une méthode qui ne va pas", après les annonces d'économies de Gérald Darmanin.

Interrogé sur Europe 1, M. Larcher est "contre" la réforme de la taxe d'habitation. Pour le sénateur, il s'agirait  d'"une perte d'autonomie fiscale" qui ne permettra pas de résoudre "les questions d'inégalité" car "demain, les municipalités seront obligées de transférer sur le foncier bâti".

"Il faut reprendre la réflexion sur les taxes locales", a-t-il prôné, soulignant que le "vrai sujet d'inégalité dans la taxe d'habitation: ce sont les valeurs locatives qui n'ont pas bougé depuis 44 ans".

A quelques jours de la Conférence nationale des territoires voulue par Emmanuel Macron, le président du Sénat  avertit que "si le gouvernement veut s'attaquer à l'autonomie fiscale des collectivités locales, il commettra une faute quasi constitutionnelle".

La suppression de la taxe d'habitation pour 80% des assujettis est une des promesses électorales du chef de l'Etat, qui a arbitré dimanche en faveur d'une mise en oeuvre dès 2018, contrairement à ce qu'avait laissé entendre le Premier ministre Edouard Philippe lors de sa déclaration de politique générale.

Par ailleurs, M. Larcher a pointé du doigt un problème de "crédibilité" alors que le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin annonce dans Le Parisien 4,5 milliards d'euros d'économies "sur le seul budget de l'Etat" en 2017, afin de contenir le déficit sous les 3% du PIB.

"C'est la méthode qui ne va pas", a dit le sénateur des Yvelines pour qui, s'agissant des chiffres d'économies annoncés (60 millions pour Matignon, 268 millions à Bercy, 282 millions au Quai d'Orsay....), "encore faut-il les documenter".

"Au fond, le vrai sujet est que la France est en train de mourir de sa dépense publique", "qui n'est plus supportable". "Je vois que la technique n'a vraiment pas changé. On est au rabot au lieu de se poser des questions de structure".

bpa/vm/cb

 
129 commentaires - Larcher (LR) opposé à la suppression de la taxe d'habitation
  • M. Larcher est gentil, mais si l'on prend les dépenses rien que pour le Sénat, (primes chauffage etc. etc.) là il y aurait plusieurs millions d'Euros a économiser, il faut donc que M. Larcher prenne lui aussi des mesures de restriction au niveau du Sénat (de même pour l'AN).

  • On pourrait diminuer fortement les dépenses du Sénat et aussi les sénateurs.

  • M. Larcher est gentil, mais si l'on prend les dépenses rien que pour le Sénat, (primes chauffage etc. etc.) là il y aurait plusieurs millions d'Euros a économiser, il faut donc que M. Larcher prenne lui aussi des mesures de restriction au niveau du Sénat (de même pour l'AN).

  • ce qu'il laisse entrevoir, c'est que pour compenser la suppression de la taxe d'habitation, le gouvernement va augmenter obligatoirement les taxes foncières, ce qui veut dire que les personnes âgées propriétaires au bout de toute une vie de leur logement vont être surtaxées sur leur propriété... De même les jeunes qui s’endettent pour acheter un appartement et de même les héritiers de la maison familiale
    ne pas oublier que la taxe foncière comprend la taxe sur l’audio visuel.qu'il faudra quand même payer.

    Mais qu'est ce que vous croyez, le cadeau fait d'une main, sera repris de l'autre, tout ceci c'est pour apater le citoyen.

  • « La France est en train de mourir de sa dépense publique qui n’est plus supportable » … Pas vraiment gêné le chef sénateur-pépère : depuis des décennies il fait partie intégrante de tous ces politiques qui ont bien fait grossir la dette publique et qui, de plus, se sont bien servis en tondant les moutons que nous sommes.
    Donc qu'a-t-il fait pour empêcher ça? Rien.

    Il aime bien faire du lard sur le dos des autres !

    C'est vrai qu' il est bien portant ce M. Larcher !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]