La ville de Nemours en cours d'évactuation

La ville de Nemours en cours d'évactuation

Ce mercredi 1er juin 2016 la ville de Nemours, en Seine et Marne, a du être évacuée en raison des inondations.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 01 juin 2016 à 15h36

D'après les informations rapportées par plusieurs médias, la ville de Nemours, qui compte 12.000 habitants, est en cours d'évacuation depuis le début d'après-midi ce mercredi 1er mai. Cette commune de Seine et Marne, département placé en vigilance rouge par météo France, est touchée de plein fouet par les pluies diluviennes et les inondations.

La crue s'annonce historique.

"on devrait être 80 centimètres au-dessus de la crue de 1910", avait prévenu la maire Les Républicains Valérie Lacroute, sur le pied de guerre depuis deux jours. Un arrêté a été pris pour évacuer tout le centre-ville de Nemours, frappé par de fortes inondations. La ministre de l'environnement Ségolène Royal a par ailleurs décidé de se rendre sur place.

Tous les administrés sont invités à prendre des embarcations pour évacuer les lieux. Ceux qui en possèdent les mettent à disposition de la municipalité afin de faciliter le transport des habitants de la commune, dont la totalité du centre-ville se trouve désormais inondé par 80 cm d'eau.



LES HABITANTS ENTRE AMUSEMENT ET RESIGNATION

Une ville coupée en deux : les habitants de Nemours ont découvert ce mercredi matin, avec curiosité et fatalisme, le centre de leur ville noyé sous les eaux du Loing, sorti de son lit. Derrière la barrière marquée "Rue barrée, inondation", recouverte un peu plus chaque heure par l'eau qui monte inexorablement, une Nemourienne contemple le coeur commerçant de la ville coupé en deux sur plus de 500 mètres. "Et on fait comment là ?"? s'exclame-t-elle. Certains habitants ont retroussé leur pantalon pour tenter une traversée.

Comme sur le pont situé un peu plus haut, qui enjambe la rivière au courant devenu violent, les badauds sont venus en nombre pour prendre en photo "l'événement". "C'est impressionnant. J'habite ici depuis 39 ans, je n'ai jamais vu ça. Il y avait déjà eu des débordements mais c'était juste quelques flaques", glisse Virginie Louitfi, 44 ans.

La maire de la ville prévient pourtant depuis lundi ses administrés que des inondations sont annoncées. "Mais tant que ça n'arrive pas, les gens ne se rendent pas compte", soupire l'édile. Comme cet homme qui a garé sa voiture "à minuit" et au sec et doit la sortir de l'eau dix heures plus tard. Les commerçants touchés tentent de sauver ce qui peut l'être. "Mais c'est impossible de tout sauver", glisse Emmanuelle Fabre, dont le magasin de produits bio a été envahi d'une quarantaine de centimètres d'eau.

Des membres du club de canoë-kayak local sont venus avec leurs embarcations renforcer les services municipaux qui patrouillent entre les maisons à colombages pour évacuer en barques des personnes handicapées ou avec enfants, et amener des packs d'eau aux habitants restés dans les étages. L'électricité a également été coupée dans le quartier par précaution. Les écoles, collège et lycée, qui regroupent plusieurs dizaines de communes de la région, sont fermés durant deux jours pour éviter au maximum la circulation.

Un voisin, en pleine opération d'évacuation de ses meubles, préfère prendre la chose avec philosophie, malgré l'eau qui lui arrive à mi-mollets: "Ça fait de l'animation, il se passe jamais rien ici. Et les gens savent où c'est Nemours maintenant !"
 
16 commentaires - La ville de Nemours en cours d'évactuation
  • Si Ségolène Royal déboule, les habitants de Nemours sont sauvés !
    Comme quoi une catastrophe peut en cacher une autre ...

  • Il y a 4millions de chômeurs et 80.000 en prison et on ne leur demande même pas de travaux d'intérêt général ! tout ce petit monde vit sur le dos de la société qui n'en peut plus alors que les rivières et les berges ne sont plus entretenus ! les dégâts seront pris en partie par les assureurs qui ne manqueront pas de les répercuter dans les primes !

  • Triste état de situation climatique calamiteuse !!!

  • Evacuer, c'est très bien pour assurer la sécurité des personnes. Mais a-t-on pensé à la sécurité des biens restés dans des immeubles et maisons vides d'occupants. Avec tous les malfrats, casseurs et autres vauriens qui traînent partout, il me semble non seulement nécessaire mais impératif de mettre en place un cordon sanitaire de sécurité musclée. Or police, gendarmerie et armée sont sur la brèche en permanence ici ou là et littéralement à bout de souffle, Le préfet et le maire ont-ils envisagés de faire appel aux volontaires locaux pour venir étoffer et renforcer les forces de sécurité habituelles ? Personne ne parle de cette question primordiale, curieux non ?

  • pour lutter contre les inondations, il va falloir créer de nouvelles taxes et augmenter celles qui existent déjà, c'est tout ce que savent faire les socialos écolos.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]