La ministre de la Santé pourrait "rendre 11 vaccins obligatoires"

La ministre de la Santé pourrait ©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 16 juin 2017 à 07h36

Les premières mesures voulues par la nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, vont faire polémique. La ministre a confié au Parisien qu'elle n'était pas opposée à une forte hausse du prix du paquet de cigarettes, afin de lutter contre le tabagisme, mais surtout, elle réfléchit à "rendre obligatoires 11 vaccins".

"Aujourd'hui, en France, la rougeole réapparait", explique Agnès Buzyn au Parisien.

"Il n'est pas tolérable que des enfants en meurent : 10 sont décédés depuis 2008. (...) Le taux de couverture est de 75%, alors qu'il devrait être de 95%", poursuit cette ancienne médecin.

Pour lutter contre la recrudescence de la rougeole et d'autres maladies infantiles telles que la méningite, les oreillons, ou la coqueluche, la ministre souhaiterait donc modifier le statut de 11 injections, et les passer de "recommandé", à "obligatoire". Même si ces obligations seraient temporaires, elles ne manqueront pas de créer la polémique.

Cette décision serait une bonne opération pour les laboratoires pharmaceutiques. Mais Agnès Buzyn assure qu'il ne s'agit pas d'une question d'argent : "Oui, les industriels gagnent de l'argent. Mais on ne peut pas réduire la question de la vaccination à l'intérêt des laboratoires". En outre, de nombreux médecins et collectifs sont méfiants à l'égard des vaccins, à l'image de Jacques Bessin, président de l'Union nationale des associations citoyennes de santé : "Les vaccins ont des effets secondaires neurologiques et musculaires mal mesurés et parfois irréversibles", assure-t-il au Parisien.

 
352 commentaires - La ministre de la Santé pourrait "rendre 11 vaccins obligatoires"
  • Le Canard avait relevé des conflits d'intérêts et sa fiche Wikipédia y fait référence. Ses liens avec des laboratoires semblent établis, d'après les sources référencées. A tout le moins les CV des ministres, secrétaires d'Etat, et assistants devraient être connus largement. Pour s'éviter de nouveaux scandales et redonner confiance aux Français qui se souviennent des cadeaux faits aux laboratoires pour des histoires de vaccins de la grippe même pas efficaces. La confiance ne se décrète pas elle se mérite

  • Le Canard avait relevé des conflits d'intérêts et sa fiche Wikipédia y fait référence. Ses liens avec des laboratoires semblent établis, d'après les sources référencées. A tout le moins les CV des ministres, secrétaires d'Etat, et assistants devraient être connus largement. Pour s'éviter de nouveaux scandales et redonner confiance aux Français qui se souviennent des cadeaux faits aux laboratoires pour des histoires de vaccins de la grippe même pas efficaces. La confiance ne se décrète pas elle se mérite

  • en plus de nous empoisonner , cela créera pas d'emplois , que des bénéfices pour les labos

  • 10 enfants décédés depuis 2008, nous sommes en 2017, si je calcule bien, cela donne un décès par an. Cela n'est pas pour autant à mettre sur le dos de la non vaccination. Avec tous les perturbateurs endocriniens, et autres additifs cancérigènes , cachés dans toute l'alimentation, combien d'enfants seront victimes de graves problèmes de santé dès l'adolescence. N'oublions pas de rajouter les problèmes allergiques, plus les problèmes respiratoires liés à la pollution. Mais la Ministre n'envisage rien sur la question. Chut, le sujet est mauvais pour les lobbies de tous poils.

  • comment cela 'obligatoire'chacun est libre me semble t il.
    une enfant de 8 mois est décédée en 2015 d'une varicelle,après avoir été emmené aux urgences .ils ne savaient pas ces dimpomés de médecine que la varicelle peut engendrer une septhisémie..bravo..

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]