La mère d'un enfant autiste dit avoir été humiliée à bord d'un vol Easy Jet

La mère d'un enfant autiste dit avoir été humiliée à bord d'un vol Easy Jet©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 03 septembre 2016 à 16h27

Lors d'un vol reliant Londres (Angleterre) à Toulouse (Haute-Garonne), un steward de la compagnie Easy Jet aurait empêché une mère de famille de calmer son fils, atteint d'autisme, alors que celui-ci était en pleine crise.

La mère de famille d'un petit garçon de deux ans, atteint d'autisme, dit avoir été humiliée par un steward alors qu'elle était à bord d'un vol Easy Jet reliant Londres-Gatwitck (Angleterre) à Toulouse (Haute-Garonne). Kadeja, puéricultrice toulousaine qui vit à Londres depuis 16 ans, a raconté son calvaire à la Dépêche du Midi.

Son fils, Isaac, est resté calme pendant la majeure partie du vol, mais à 20 minutes de l'atterrissage l'enfant a fait une violente crise.
"Sa crise était vraiment atroce. La seule manière de le calmer, c'est de le prendre dans mes bras et de le bercer. C'est ce que j'ai fait, mais un steward est venu me dire de manière très agressive de la remettre immédiatement sur son siège et de l'attacher (...). Il m'a parlé de manière humiliante, m'a dit que j'étais inconsciente (...). Il m'a dit que mon fils était colérique et que je n'avais qu'à le calmer. C'était humiliant, il m'a fait pleurer devant tous les passagers, qui étaient très choqués par ce qui se passait", confie Kadeja à la Dépêche du Midi. La mère de famille raconte qu'un passager a fini par se lever juste avant l'atterrissage et est venir s'asseoir à côté d'elle pour l'aider à tenir Isaac.

"Ça été tellement violent et dégradant"

L'incompréhension de la Toulousaine est d'autant plus grande qu'elle indique toujours prévenir les compagnies aériennes des troubles de son fils dès qu'elle arrive à l'aéroport. C'est ce qu'elle a fait cette fois-ci aussi, mais elle déclare qu'"à son arrivée à bord, elle a tout de suite senti que le personnel n'avait absolument rien à faire de ce qu'elle lui racontait". Kadeja souligne qu'elle a l'habitude de voyager avec une autre compagnie, British Airways, et qu'elle n'a jamais rencontré de problèmes avec cette dernière.
La jeune maman reste aujourd'hui encore très choquée par ce qui s'est passé. "Ça été tellement violent et dégradant que je suis totalement paniquée à l'idée de faire le vol retour avec la même compagnie. Cette perspective va littéralement me gâcher les vacances.
Avoir un enfant autiste, c'est déjà très difficile à vivre, mais se faire traiter comme si vous étiez une mauvaise mère incapable de gérer un enfant mal élevé, c'est juste insupportable", conclut-elle.

La réaction d'Easy Jet

De son côté, la compagnie Easy Jet a réagi, vendredi 2 septembre, à la suite de la polémique suscitée par cette histoire via un communiqué cité par Europe 1. "Les membres d'équipage d'Easy Jet doivent s'assurer que tous les passagers, dont les enfants, sont installés dans leur siège avec leur ceinture attachée lors de l'atterrissage, afin d'assurer leur sécurité. Nous regrettons que Mme A. ait été blessée par la manière dont la situation a été gérée à bord et une enquête est en cours afin de comprendre ce qui s'est passé. La sécurité et le bien-être de nos passagers sont la priorité numéro un d'Easy Jet".

 
47 commentaires - La mère d'un enfant autiste dit avoir été humiliée à bord d'un vol Easy Jet
  • Je suis assez d'accord avec le précédent commentaire. Beaucoup d'histoire pour rien....

  • Remarquons que dans notre société, ce sont toujours les citoyens les mieux éduqués qui doivent supporter les incivilités, les grossièretés, les insolences, les graveleux, les pétarades et la cacophonie de leurs contemporains. Et s'ils se plaignent, ce sont des insensibles, des pisse-froid, des indifférents aux malheurs du monde, de froids égoïstes et parfois même des racistes. C'est ainsi qu'ils doivent supporter continuellement les enfants mal élevés toujours plus nombreux et plus bruyants, dans la rue, dans les trains, au restaurant et que quand par hasard ils sont confrontés à des enfants malades, il ne font pas la différence. Convenez que si, seuls les enfants autistes se conduisaient (parfois) anormalement en public, les citoyens éduqués seraient les premiers à les comprendre.

  • Tous ceux qui ont pris des vols Easy Jet savent combien leur personnel est peu aimable......et je pratique la litote ! Alors un peu de' respect pour cette mère !

    prenez une autre compagnie, vous avez l'embarras du choix

  • son veritable calvaire c'est effectivement la maladie de son fils
    mais pas la peine de s'en prendre aux personnel de la compagnie qui ont fait leur job

  • Les stewards n'ont aucune connaissance pédagogique en la matière ; ils ne sont que des serveurs aériens tout simplement. Ceux des Champs Elysées parlent plusieurs langues et savent se tenir EUX.
    Ils se la pètent trop la plupart du temps, sont payés un max pour un minimum d'heures mensuels pour ceux qui font les grandes lignes.
    Ils n'ont pas inventé le fil à couper le beurre...............

    savait elle que cet enfant été autiste?

    vu le niveau du commentaire , vous avez pas du inventer la machine a cintrer les bananes

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]