L214 publie des vidéos accablantes pour deux élevages fournisseurs des pâtés Hénaff

L214 publie des vidéos accablantes pour deux élevages fournisseurs des pâtés Hénaff

Les images ont été tournées à Beuzec-Cap-Sizun et à Douarnenez, dans le Finistère.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 29 juin 2017 à 11h52

VIDÉO. L'association de défense des animaux met en cause le numéro un français des pâtés et rillettes en conserve Hénaff, dénonçant "les conditions de vie industrielles" des cochons de la marque dans deux élevages du Finistère.

Truies mutilés, cadavres de porcelets, bêtes agonisantes... L'association L214 publie ce jeudi 29 juin, deux vidéos choquantes qui proviennent "de deux élevages intensifs qui produisent chaque année plusieurs milliers de cochons", à Beuzec-Cap-Sizun et Douarnenez, en Bretagne, et qui fournissent selon elle l'entreprise Hénaff.

"Alors que la marque se targue régulièrement de 'transparence' et affiche des cochons dans l'herbe sur son site internet, les images, elles, révèlent des conditions d'élevage auxquelles les Français sont massivement opposés", écrit dans un communiqué L214. "Nous demandons, comme beaucoup de consommateurs, qu'on arrête de mettre les truies en cage", indique Sébastien Arsac, cofondateur de l'association.

Hénaff "choqué par certaines de ces images"

Sur les vidéos, commentées par le chanteur Arthur H, on peut voir le quotidien d'animaux qui grandissent dans des élevages dits "conventionnels" : les cochons aux queues mutilés grandissent enfermés sur un sol en béton ajouré où s'écoulent leurs déjections. Les images filmées par l'association montrent également des cadavres de porcelets entassés ou un cochon agonisant.

L214 affirme avoir déposé une plainte auprès du jury de déontologie publicitaire et lance une pétition, demandant aux dirigeants de la marque de "stopper l'enfermement des cochons, l'élevage sur béton, les mutilations douloureuses aux porcelets et les cages individuelles pour les truies".

L'entreprise familiale, basée à Pouldreuzic, près de Quimper, a immédiatement réagi à ces accusations, se disant dans un communiqué "choquée par certaines de ces images". La conserverie bretonne "souhaite que soit prouvé qu'il existe un lien avéré entre ces images et ses fournisseurs" et dénonce les pratiques de l'association L214, "qui milite pour l'abolition de l'élevage en jouant sur l'émotion et en attaquant des entreprises ou des marques connues du grand public pour choquer, en recourant notamment à des méthodes illégales".

 
40 commentaires - L214 publie des vidéos accablantes pour deux élevages fournisseurs des pâtés Hénaff
  • Ils veulent une preuve qu'il s'agit des élevages de leurs fournisseurs et bien ils peuvent aller vérifier par eux même, mais ils ne le feront pas parce que la vérité ils la connaissent et ils s'en cognent. Après tout, quel importance pour eux de torturer des bêtes par milliers du moment qu'ils s'en mettent plein les fouilles, au moins ils peuvent s'acheter de la nourriture saine pendant que le consommateur lambda va se faire empoisonner aux hormones et antibiotiques à gogo.
    c'est un problème d'éthique et de santé publique à la fois.

  • ces gens là n'ont qu'un but : nous imposer leur idéologie du sans viande

  • C'est dégueulasse ! comment des humains peuvent ils faire souffrir ces pauvres bêtes je suis choquée de ce que je vois étant moi-même du 29 !!!!

    BOYCOTTER HENAFF seule façon de montrer notre dégoût par leurs pratiques digne du Moyen-âge !

  • les hommes font souffrir des animaux comme l a fait un certain homme en 39/45 cela ne devrait plus être il est temps que cela cesse l humanité ce n est pas cela mais le respect de la nature et il est certain que l élevage intensif n arrange rien ,regardons l histoire des indiens d amérique qui respectaient la nature ,qu en restent ils une poignée qui survivent comme il le peuvent,mais n oublier pas que les salariés de ces entreprises sont autant responsable que le patron car ils n ont rien fait , ces entreprises devraient êtres fermées purement et simplement

  • Faut continuer de subventionner l'agriculture en France pour seulement 2,8% de l'emploi et voir des choses aussi lamentables!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]