L'énorme méprise de la SNCF

L'énorme méprise de la SNCF©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 13 août 2017 à 14h37

À cause d'une erreur de la SNCF, un malvoyant, qui devait relier Bordeaux à Orthez, s'est retrouvé à Paris, révèle ce samedi le quotidien Sud-Ouest.

Après avoir "oublié" une passagère en fauteuil roulant en gare d'Avignon, la SNCF vient de récidiver. Antonio Figueirido, malvoyant, avait pourtant pris toutes ses précautions en réservant son billet Bordeaux-Ortez via "Accès Plus", le service destiné à l'accompagnement des personnes en situation de handicap. Mais en arrivant à la gare le 4 août dernier, ce Bordelais de 47 ans a été dirigé vers le mauvais train.

Et ce n'est qu'une fois installé à bord, lorsque le contrôleur souhaite la bienvenue aux passagers à destination de Paris-Montparnasse, qu'il réalise qu'il ne se trouve pas dans le bon train, raconte le quotidien régional.

Rapidement pris en charge par les contrôleurs du train, Antonio Figueirido se verra délivrer un nouveau billet pour Orthez à son arrivée à Paris, aux alentours de 14 heures. Et ce n'est finalement qu'à 20 heures qu'il rejoindra enfin sa destination initiale.

 
300 commentaires - L'énorme méprise de la SNCF
  • avatar
    cck56  (privé) -

    Je ne demanderai jamais un ticket de train pour Brest (France) car je risquerais de me retrouver à Brest (Biélorussie) et de devoir faire le chemin dans l'autre sens.

  • Des trop payés et des incapables !!! Il n'y a qu'à se référer à toutes les récentes erreurs, oublis de s'arrêter en gare... Trop grande vitesse... Conducteur ivre..., sans oublier le dernier exploit où une gare a été complétement bloquée parce que les personnes étaient incompétentes à réparer !!! Trop payés et râleurs qui en plus ont des retraites à 50 ans pendant que les autres triment jusqu'à + de 60 ans !!!

  • qui commande la sncf c est pas la cgt alors chercher pas

  • au mois aout "tout le monde est en vacances" les employes sncf compris !

  • Dimanche matin, TGV de Montparnasse 8h52 vers Toulouse, chaque place était attribuée à trois personnes !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]