L'émouvant témoignage de la soeur du père Jacques Hamel, assassiné il y a un an

L'émouvant témoignage de la soeur du père Jacques Hamel, assassiné il y a un an

Une cérémonie d'hommage au prêtre assassiné est organisée à Saint-Etienne-du-Rouvray, mercredi 26 juillet 2017 (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 24 juillet 2017 à 22h26

Le 26 juillet 2016, le père Jacques Hamel était assassiné en pleine messe, à Saint-Etienne-du-Rouvray, par deux terroristes se revendiquant du groupe Etat islamique (EI).

Roselyne Hamel se trouvait chez son frère lorsque celui-ci a été tué.

Le 26 juillet 2016, elle reçoit un coup de téléphone d'une journaliste qui lui apprend qu'une prise d'otages se déroule dans l'église où il officie. Roselyne Hamel était venue pour assister son frère pour sa dernière semaine de travail. Ce dernier devait en effet partir en retraite quelques jours plus tard et passer l'été en Auvergne avec elle.



À quelques jours du triste anniversaire du décès du père Jacques Hamel, cette dernière ne ressent "ni haine, ni colère", comme elle l'a confié à plusieurs médias. "ces sentiments ne nous ont même pas effleurés. Jacques disait : 'Le monde a tellement besoin d'espérance, soyons chacun à notre manière des ouvriers de paix'. Il faut suivre ses paroles", raconte Roselyne. 

EMMANUEL MACRON À LA CÉRÉMONIE D'HOMMAGE

"J'imagine Jacques là-bas, avec ses blessures. Qu'est-ce qu'il a pensé au moment où il allait partir ? A-t-il pensé une fraction de seconde à la tristesse que nous allions éprouver, puisque nous l'attendions à sa demeure ?", s'interroge toutefois sa soeur un an encore après le drame."Quand il est mort, je n'ai pas pu le prendre dans mes bras. C'est une souffrance supplémentaire", confie Roselyne Hamel.

Emmanuel Macron se rendra mercredi 26 juillet à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) pour assister à une cérémonie d'hommage au prêtre décédé. Les assassins, qui se réclamaient de l'EI, Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean, 19 ans, tous deux fichés S, ont été abattus par les forces de l'ordre à leur sortie de l'église.

Deux hommes ont été écroués dans cette affaire : un cousin de Petitjean, âgé de 31 ans, dont les enquêteurs ont la conviction qu'il connaissait son projet, et un homme de 22 ans, originaire de la banlieue toulousaine, qui a rejoint Petitjean et Kermiche à Saint-Étienne-du-Rouvray, mais les a quittés sans participer à l'attaque.

Le père Hamel fait actuellement l'objet d'un procès en béatification, ouvert en avril. "S'il aboutit positivement, le martyre du père Jacques Hamel sera alors officiellement reconnu selon le critère de l'Église catholique" pour "avoir subi la mort pour sa foi en Jésus-Christ", écrit le diocèse de Rouen.

 
9 commentaires - L'émouvant témoignage de la soeur du père Jacques Hamel, assassiné il y a un an
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]