Kwassa-kwassa : Macron prône "l'apaisement" après la polémique

Kwassa-kwassa : Macron prône

Emmanuel Macron le 3 juin à l'Elysée.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 07 juin 2017 à 13h08







Emmanuel Macron et son homologue comorien se sont entretenus au téléphone lundi 5 juin, convenant de "travailler dans un esprit d'apaisement et de confiance mutuelle", après l'indignation provoquée par une plaisanterie du président français sur les "kwassa-kwassas".

Lors d'un déplacement en Bretagne, le président français avait plaisanté au sujet de ces embarcations de fortune sur lesquelles périssent de nombreux migrants comoriens tentant de rejoindre Mayotte, le département français voisin.

Il avait lâché sur le ton de la plaisanterie : "Mais le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien, c'est différent".

Le ministre comorien des Affaires étrangères avait exigé des excuses du président français, jugeant sa plaisanterie "choquante et méprisante". De son côté, la présidence comorienne avait déploré une "déclaration inconsidérée" à mettre "sur le compte de la jeunesse" du président français.

Qualifiant l'échange téléphonique de "cordial, ouvert et constructif", l'Elysée a précisé que les deux présidents avaient évoqué à plusieurs reprises la "relation indispensable" entre leurs deux pays.

"Entre 7.000 et 10.000 morts depuis 1995"

Outre "l'apaisement" de cette relation, ils sont convenus renforcer la coopération dans tous les domaines entre les Comores et la France pour empêcher de nouveaux drames humains".

Les migrants, qui partent notamment de l'île comorienne d'Anjouan, empruntent ces "kwassa-kwassa" pour rallier les côtes de Mayotte illégalement, parfois au péril de leur vie.

Ces traversées ont causé "entre 7.000 et 10.000 morts depuis 1995", selon un rapport du Sénat français de 2012.

Face à l'indignation suscitée par ces propos, l'Elysée avait reconnu samedi "un trait d'humour malheureux qui a pu blesser".

 
48 commentaires - Kwassa-kwassa : Macron prône "l'apaisement" après la polémique
  • Le jour où ce Monsieur considèrera que le monde n'est pas peuplé que de riches et de chanceux, il aura fait un grand pas. Il en dit des énormités mais ça n'a pas l'air de le toucher, jamais il ne se remettra en question. Il s'est fait entendre lors de la COB21, mais roule-t-il à vélo ? ou à pied ? Et que fait-il pour l'aéroport inutile de Nantes ? Rien parce que ce qui l'intéresse c'est avant tout l"économie et la baisse du chômage, comme Mr Trump....Marrant non ?

  • car je peux faire TOUTES les bêtises, pour ensuite demander l'apaisement...

  • Rien de nouveau dans sa démarche c'est qu'il fait toujours, il a eu exactement la même attitude lorsqu'il a dénoncé des crimes contre l'humanité en Algérie. Macron semble oublier qu'un crime contre l'humanité n'est pas un accident de l'histoire, mais un crime intentionnel, des atrocités délibérées comme ce fut le cas pour ces soldats musulmans torturés par milliers après l'indépendance de l'Algérie, parce qu'ils avaient été fidèles à la France !.Il y a un moment il faut arrêter de prendre les Français pour des idiots !!!

  • celou83  (privé) -

    Prôner l'apaisement et demander le pourquoi de l'immigration a ceux qui la pratiquent ( pourquoi risquent' ils leurs vies ) après avoir refusé l'offre de la France

  • Quel apaisement à chercher ? il manque pas d'air le président corrompu des comores qui ne fait absolument rien pour endiguer l'invasion de ses compatriotes vers Mayotte. Macron a sorti une blague qui n'est que le reflet de la vérité. Que les bien pensants s'en offusquent ne devrait même pas lui faire bouger un cil !!!

    reconnaissez que ce n'est pas bien ce qu'il a dit
    par contre : sa parole n'a pas été suivi d'actes..

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]