JO-2024: Tony Estanguet président du Comité d'organisation en cas de succès de Paris

JO-2024: Tony Estanguet président du Comité d'organisation en cas de succès de Paris

Tony Estanguet s'exprimant devant les inspecteurs du CIO à Paris, le 14 mai 2017

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 14 mai 2017 à 20h40

JO: Tony Estanguet, coprésident de la candidature de Paris-2024, prendra la tête du Comité d'organisation (Cojo) si le dossier français l'emporte

Tony Estanguet, actuellement coprésident du Comité de candidature de Paris 2024, sera le président du Comité d'organisation des jeux Olympiques (Cojo) si le dossier français l'emporte, a annoncé dimanche l'autre coprésident Bernard Lapasset.

"La présidence du Cojo sera exercée par Tony Estanguet. On voulait faire passer un message de continuité. Tony est arrivé très rapidement avec moi", a expliqué Bernard Lapasset, ancien président de World Rugby, qui fêtera ses 70 ans en octobre, lors d'un point presse à l'issue de la première journée de travaux de la commission d'évaluation du CIO.

"Le CIO voulait connaître nos plans. Bernard sera le président d'honneur du Cojo et Etienne (Thobois) restera le directeur général", a précisé Tony Estanguet, triple champion olympique de canoë âgé lui de 39 ans.

En ce qui concerne Solideo, la structure qui superviserait la livraison des infrastructures à créer (Village olympique, piscine olympique), c'est la maire de Paris, Anne Hidalgo qui en serait à la tête, a ajouté Tony Estanguet.

 
9 commentaires - JO-2024: Tony Estanguet président du Comité d'organisation en cas de succès de Paris
  • Il y aura des épreuves d'inscription à Pôle emploi. Nous pouvons concourir.

  • Je ne suis pas aussi négatif que la plupart des coms, les JO:
    - notoriété du pays organisateur,
    - emplois créés, même si c'est que passager
    - rentrées d'argent dans toutes les villes ou il y aura des manifestation Olympiques
    etc...
    Et de plus, vu que les 3/4 des infrastructures existent déjà, cela coutera bcp moins cher que pour d'autres pays organisateurs qui ont du tout créer.

  • Espérons que, pour les ouvriers de La Souterraine et tous les autres qui triment toute la semaine pour clôturer leur budget, les jeux olympiques n'aient pas lieu à Paris.
    Si les bobos de Paris veulent des Jeux Olympiques, ils doivent en assumer le coût avec le budget de la Mairie de Paris.

    Peut être que justement des JO a Paris feraient rentrer de la "monnaie" étrangère, car il n'y a peu d'installations a créer, a contrario de certains autres pays les ayant organisé par le passé.
    Cela amènera aussi du travail pour pas mal de monde, car il faudra faire vivre les installations, les entretenir etc...

  • NON, NON, NON, pas de jeux olympiques en France.
    Premièrement on sait que le budget prévisionnel est toujours multiplié par au moins deux fois et demie !
    Deuxièmement : investissement public mais bénéfices privés !
    On sait également que le malheureux provincial devra payer à fonds perdus pour les parisiens et surtout pour les professionnels du tourisme parisiens avec l'envolée des prix et les nuits d'hôtel dont les prix seront multipliés par 2 ou par 3.
    Une fois de plus nous seront les oubliés et je pense qu' avec notre nouveau président nous, pauvre paumés de la France d'en bas,n'auront qu'à bien se tenir, serrer les fesses et ouvrir les portefeuilles.

  • La Franc ne peut pas se permettre de faire les jeux , on a pas les moyens

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]