Inondations : Paris a-t-elle été protégée au détriment de la banlieue ?

Inondations : Paris a-t-elle été protégée au détriment de la banlieue ?

Paris le 2 juin 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 03 juin 2016 à 15h50

Rapidement démentie par les spécialistes, la rumeur d'un complot fomenté pour inonder la banlieue pour protéger Paris avant tout a rapidement enflé depuis le début des inondations.

Pas moins de 7.600 habitants évacués en Seine-et-Marne, 1,50 m d'eau dans les rues de Longjumeau (Essonne), 1.200 personnes évacuées à Villeneuve-Saint-Georges dans le Val-de-Marne, toutes les filières agricoles d'Île-de-France touchées... Les inondations dues aux fortes pluies des derniers jours ont été catastrophiques pour certains.

Et la situation pourrait s'aggraver. La crue de la Seine a atteint 6 mètres au pont d'Austerlitz à Paris vendredi 3 juin en milieu de journée et pourrait aller jusqu'à 6,50 m dans la soirée, a indiqué le ministère de l'Environnement qui a évoqué de "possibles évacuations" à l'ouest de la capitale. La crue devrait avoir "des impacts en aval de Paris, sur le camping du Bois de Boulogne, l'Île de la Jatte, l'Île Saint-Germain, ainsi qu'à Rueil-Malmaison (pic prévu samedi matin) avec de possibles évacuations" et devrait ensuite se propager samedi soir "vers la confluence Seine-Oise", puis jusqu'à Elbeuf dimanche.

Et Paris dans tout ça ? Des musées et des stations de métro fermés, tandis que des squares, caves, parking ou encore certains pieds d'immeubles, notamment dans le XVe arrondissement, sont inondés. Une situation bien moindre aux yeux de certains qui sont persuadés que la capitale aurait été protégée au détriment des banlieues. Les autorités auraient dévié en amont le trop-plein du fleuve en banlieue pour épargner aux Parisiens d'avoir les pieds dans l'eau. Une légende urbaine qui ressort à chaque crue importante de la Seine. Une rumeur "infondée, car nous sommes rigoureusement incapables de dévier une telle masse d'eau" assure ce vendredi matin dans Le Parisien le géologue Bruno Janet.

"Il y a vraiment une idée reçue qui est de protéger absolument Paris au détriment de sa banlieue. C'est faux vu la configuration de ce qui s'est passé en amont" assure sur BFMTV Emma Hazia, experte en gestion des risques d'inondations. Selon elle, ce sont "les précipitations abondantes qui ont généré une très forte réaction des cours d'eau". "On n'a jamais cherché à sur-inonder ces zones" martèle-t-elle.

DES DISPOSITIFS SPÉCIAUX POUR PROTÉGER PARIS

Pour autant, elle indique qu'il faut "bien sûr protéger Paris, car c'est le poumon économique de la France".



Dans les colonnes du Parisien, Bruno Janet explique qu'il y a bien des dispositifs spéciaux pour sécuriser Paris, "mais pas au détriment d'autres communes". "La capitale est effectivement protégée par quatre gigantesques lacs de rétention qui régulent les rivières avant qu'elles ne se jettent dans la Seine. L'un d'eux, le lac de Pannecière, a atteint les limites de ses capacités. Ce qui montre le caractère exceptionnel des pluies de ces derniers jours. Mais cela ne constitue pas une menace immédiate. Ces ouvrages sont prévus pour supporter ce type de situations" détaille-t-il.

"PAS DE MENACE SUR LES POPULATIONS"

La maire de Paris Anne Hidalgo a voulu de son côté rassurer les Parisiens ce vendredi en affirmant que même si le pic de crue de la Seine "va être très haut, nous n'en sommes pas à ce stade à une menace sur les populations"." Il n'y a pas à ce jour de fermetures d'équipements ou même d'évacuations de population", a ajouté l'élue en exprimant la "solidarité" de la capitale aux villes en régions ainsi atteintes.

La maire de la capitale qui présidait une cellule de crise des services municipaux, a déclaré ensuite devant la presse que "dépasser 6 mètres n'est pas un élément qui conduit à bloquer des secteurs économiques ou envisager le déplacement des populations". "Ce que nous anticipons, c'est la décrue qui va être très lente et assez longue", a par ailleurs ajouté Mme Hidalgo.
 
0 commentaire - Inondations : Paris a-t-elle été protégée au détriment de la banlieue ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]