Indemnisations : l'épouse d'une victime porte plainte contre "Charlie Hebdo"

Indemnisations : l'épouse d'une victime porte plainte contre "Charlie Hebdo"

La Une du numéro spécial de "Charlie Hebdo", après la tuerie du 7 janvier 2015

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 18 juin 2016 à 16h00

- Dix-huit mois après la mort de son époux dans les locaux de "Charlie Hebdo", Gala Renaud conteste l'affectation des millions d'euros amassés par le journal satirique après la tuerie du 7 janvier 2015. Elle a décidé de poursuivre en justice la nouvelle direction.

-

La veuve de Michel Renaud parle d'une "trahison". Près d'un an et demi après la mort de son époux, ancien journaliste tué lors de la fusillade des frères Kouachi, Gala Renaud vient de déposer une plainte auprès du procureur de la République de Paris, révèle le quotidien "La Montagne". Elle s'appuie notamment sur les propos de Philippe Val, l'ex-directeur de l'hebdo satirique, qui s'était engagé à reverser l'intégralité des recettes du numéro dit des survivants" aux familles des victimes. D'après les chiffres avancés dans la plainte, les ventes historiques du numéro "Tout est pardonné" ont rapporté 12 millions d'euros. Contre 4,3 millions provenant des dons.

"ABUS DE CONFIANCE"

Mais après la tuerie, la nouvelle direction de "Charlie" décide de conserver les bénéfices colossaux issus des ventes. "Quant aux dons, poursuit la plainte, tout ou partie de ceux-ci aurait été reversé sur le compte de l'association 'Les Amis de Charlie'". C'est cette-dernière qui a proposé à Gala Renaud, le 29 février dernier, une indemnisation d'un montant de 141.000 euros pour elle et sa fille. Dès lors, la veuve et son avocat perçoivent dans cette proposition une "volte-face". "Les acheteurs du journal comme les victimes de l'attentat et leurs ayants droit ont été dupés par la direction (...), qui est délibérément et unilatéralement revenue sur ses engagements (...). Ce revirement démontre en réalité une intention de détourner les fonds promis initialement aux familles", estime la veuve dans sa plainte. Un geste qui constitue, à ses yeux, l'infraction d'"abus de confiance". "Cette procédure, c'est le choix de Gala, explique son avocat au journal. Je suis évidemment à ses côtés. Sa démarche est fondée sur le plan moral, mais surtout juridique. En tant que victime, elle a un droit de regard légitime sur l'affectation des sommes collectées après la tuerie. Son statut l'autorise à demander des comptes."

La réaction du directeur général de "Charlie Hebdo" ne s'est pas faite attendre. "Nous sommes étonnés et choqués, répond à la rédaction Éric Portheault. Nous avons toujours déclaré que le produit de la vente du journal serait consacré à assurer sa pérennité. Ce choix légitime ne saurait être remis en cause par cette initiative sans aucun fondement juridique ou moral. Nous ne comprenons pas la démarche de la plaignante (...) et en déplorons le caractère inutile et déplacé."

 
115 commentaires - Indemnisations : l'épouse d'une victime porte plainte contre "Charlie Hebdo"
  • Normalement, nous avons tous une assurance, en cas de décès

  • et les pauvres ayant droit du commandant de police et de sa femme, sauvagement assassinés eux-aussi, que percevront-ils ?

  • HA ! L'argent, quand tu nous tient...

  • l'argent pourrit tout, c'est aberrant de constater que les dons qui ont été faits pour les familles des victimes , ou bien les revenus énormes qui ont été engrangés par la vente de ce journal Charlie Hebdo après les attentats sont devenus source de corruption, la vie humaine a l'air d'avoir vraiment peu d'importance, pour tous ceux qui au final ne sont que des profiteurs et ont décidé de garder cet argent pour eux et non d'en faire la redistribution comme il serait normal et honnête de le faire. Pour ma part, il y a longtemps que je ne donne absolument plus aucun centime d'euros, surtout lorsque l'on a vu les scandales qui nous ont été offerts : la recherche pour le cancer dont la grande majorité des dons avait servi à CROZE MARIE pour se faire construire à titre personnel des villas, la Croix Rouge n'y a pas échappé non plus , avec des fonds qui ont été subtilisés, le Téléthon quant à lui sert aussi à octroyer des salaires mirobolants à leurs présidents de région, les chiffres avaient été donnés dans la presse. C'est scandaleux de toujours demander aux français d'être généreux , au final on se fait arnaquer. Je préfère donner directement à des personnes que je connais très bien et qui sont dans le besoin, eux ne font pas semblant d'être malheureux. Avoir bon cœur ne veut pas dire se faire avoir.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]