Impôts : ce qui va changer en 2017

Impôts : ce qui va changer en 2017

L'impôt sur le revenu va baisser d'un milliard d'euros l'an prochain (image d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 17 décembre 2016 à 15h30

À quels changements doivent s'attendre les Français pour 2017 ? Comme tous les ans, de nombreuses mesures entreront en vigueur au 1er janvier. Europe1 a dressé la liste de celles qui impacteront la collecte ou le montant des impôts dont doivent s'acquitter les contribuables.

Au programme, baisse de l'impôt sur le revenu, redevance et taxe sur l'essence.

► BAISSE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU

Au mois de septembre dernier, le gouvernement a annoncé une baisse d'un milliard d'euros de l'impôt sur le revenu l'an prochain.

Ce sont en tout cinq millions de foyers des classes moyennes qui bénéficieront de la mesure.

Cette baisse sera appliquée dès janvier, et non en août, comme prévu initialement.Après avoir fait sensiblement augmenter la pression fiscale en début de quinquennat pour combler les déficits, le gouvernement tente de corriger le tir.

► LES IMPÔTS LOCAUX EN HAUSSE

L'an prochain, les valeurs locatives connaîtront une revalorisation de 0,4%. La valeur locative d'un logement est l'une des éléments permettant le calcul de la taxe d'habitation et de la taxe foncière.

Cette revalorisation de 0,4% va donc entraîner mécaniquement une hausse des taxes locales, afin de financer les collectivités territoriales.

► REDEVANCE TÉLÉ : UN PETIT EURO EN PLUS

Un euro de plus pour la contribution à l'audiovisuel public, soit un montant de 138 euros. L'objectif est de rééquilibrer les comptes de France Télévisions et de Radio France, largement dans le rouge.

► TAXE SUR LES CARBURANTS

Dans le courant de l'année prochaine, les prix des carburants devraient augmenter pour financer les transports en commun en Île-de-France. Une taxe va être mise en place de manière localisée, c'est-à-dire en région parisienne uniquement, pour combler le manque à gagner induit par le dézonage du passe Navigo.

Cette taxe ne pourra pas dépasser 1,65 centime par hectolitre de gazole et 1,77 centime par hectolitre d'essence, tandis que le GPL est épargné.

► IMMOBILIER : UN AN DE PLUS POUR LE DISPOSITIF PINEL

Afin de soutenir le secteur de la construction, le gouvernement a décidé de prolonger le dispositif fiscal Pinel jusqu'au 31 décembre 2017. Accordé sous conditions aux propriétaires qui louent un logement à loyer intermédiaire, le dispositif Pinel avait été assoupli, ce qui relancé les ventes de logements neufs aux investisseurs. Il devait prendre fin en décembre.

► MÊME PROLONGATION POUR LE CRÉDIT D'IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

En suivant la même logique, le gouvernement a décidé de prolonger d'un an le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), jusqu'au 31 décembre 2017.

Ce dispositif permet de bénéficier d'un crédit d'impôts pour la réalisation de travaux améliorant l'efficacité énergétique d'une habitation principale : changement de chaudière, travaux d'isolation ou encore installation de panneaux photovoltaïques.

 
0 commentaire - Impôts : ce qui va changer en 2017
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]