Île-de-France : bientôt la fin du ticket de métro ?

Île-de-France : bientôt la fin du ticket de métro ?

Une guichetière RATP vend des tickets de métro le 9 mai 2006 (Illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 22 mai 2016 à 10h12

- La nouvelle présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse annonce dans le Journal du Dimanche la disparition du ticket de métro dans les transports parisiens "à l'horizon 2021". -

Le pass Navigo, carte de transports bien connue des Francilien, va connaître une "'révolution" promet ce dimanche 22 mai Valérie Pécresse.

La présidente Les Républicains de la région Île-de-France annonce dans le Journal du Dimanche le lancement de nouveaux outils numériques censés améliorer le quotidien dans les transports en commun des habitants d'Île-de-France avec notamment un pass Navigo dématérialisé : le Smart Navigo, qui sera à l'ordre du jour du conseil d'administration du Syndicat des transports d'Île-de-France (Stif) le 1er juin prochain.

Concrètement, Valérie Pécresse veut mettre en place d'ici la fin de l'année un compte client Navigo : exit la queue au guichet à chaque début de mois ou lundi, les usagers pourront désormais recharger leur pass via Internet, ou encore suspendre et reprendre leur abonnement en ligne. "Entre 2018 et 2020, nous lancerons la première mise en oeuvre du passe Navigo sur smartphone", ce qui permettra de télécharger le forfait de transport directement sur le téléphone, précise également la présidente de région, qui est à la tête également du Stif. Et pour ceux qui n'ont pas de smartphone s'interroge le JDD ? L'ancienne ministre explique vouloir expérimenter dans deux ans le paiement par carte bancaire sans contact "d'abord dans les bus, puis dans les trains et les RER". De quoi faciliter la vie des touristes entre autres.

UN SMART NAVIGO À VOCATION UNIVERSEL

"L'objectif à terme est de supprimer le billet magnétique" assure-t-elle, annonçant "la suppression du ticket de métro à l'horizon 2021". D'ici à cette date, "tous les valideurs franciliens accepteront la carte bancaire sans contact" et sera également développé un "porte-monnaie transport"."Les voyageurs occasionnels pourront charger une somme d'argent sur un passe Navigo anonyme et seront débités du montant du trajet à chaque validation de leur passe, comme avec un billet magnétique", explique Mme Pécresse.



Elle envisage également la mise en place d'un paiement différé ou "post-paiement": "L'idée est de facturer aux usagers la tarification la plus avantageuse pour eux, en fonction de leur consommation de transports dans le mois. Par exemple, un carnet de dix tickets plutôt qu'un Navigo par semaine".

La patronne de la région Île-de-France souhaite que ce Smart Navigo devienne "universel". Selon elle, il pourrait être utilisé pour tous les autres services de mobilité tels que le Vélib, l'Autolib', le covoiturage, les taxis et pourquoi pas les parkings. À terme, elle envisage également "de l'élargir aux événements culturels, musées, et pourquoi pas aux offres hôtelières."

400 MILLIONS D'EUROS D'INVESTISSEMENT

Afin d'améliorer le quotidien des usagers des transports en commun, Valérie Pécresse souhaite également que toutes les données de mobilité que les Français peuvent obtenir grâce à des outils tels que Waze ou les calculateurs d'itinéraires de la RATP et de la SNCF soient centralisées par le Stif. Toutes ces données seront rassemblées et accessibles aux usagers sur le site vianavigo.com promet-telle.

L'élue veut également rendre "les temps de transports plus utiles et agréables" en installant notamment d'ici la fin de l'année dans 150 gares SNCF (sur les 350 en Île-de-France) en WiFi gratuit, tandis que 320 stations et tunnels de la RATP devraient être équipés en 3G/4G d'ici fin 2017. Des projets pour lesquels le Stif prévoit d'investir 400 millions d'euros sur six ans.
 
22 commentaires - Île-de-France : bientôt la fin du ticket de métro ?
  • Moi je veux bien tout ce q'on veut,mais je sais pas me servir d'smarphone,et je n'en ait pas,je connais pas ce truc là, que voulez vous à 86 ans !

  • Eh bien moi qui fait partie des derniers irréductibles sans portable perso je n'aurai plus qu'à acheter un vélo. Et puis ses 400 millions de budget mais elle ne sait pas de quoi elle parle.... Un projet pareil avoisinera à n'en pas douter les 7 à 800 millions; c'est mon secteur. Les interfaces entre systèmes, le développement même du dispositif finira comme le LOUVOIS de la défense ou le PERMIS de l'intérieur.... Bugs et autres joyeusetés seront légions et useront les utilisateurs avant même la fin du projet.... Encore une fausse bonne idée

  • bravo! Enfin fini ces tickets qui se démagnétise et qu'on jette partout

  • Ceux qui n'ont pas les moyens d'acquérir un smart phone ou un I Phone et ceux qui viennent visiter Paris pour quelques jours ; comment feront-ils ?
    Et puis comme le dit CHC, le tarif réduit pour les retraités ?

  • Et combien de pertes d'emploi ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]