Hollande: la primaire, "totalement antinomique de la fonction présidentielle"

Hollande: la primaire,

François Hollande, le 12 avril 2017, à L'Elysée

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 13 avril 2017 à 02h19

Pour François Hollande, la primaire est "totalement antinomique de la fonction présidentielle"

François Hollande affirme que le processus des primaires pour désigner un candidat à l'élection présidentielle est "totalement antinomique de la fonction présidentielle", dans un entretien à l'hebdomadaire Le Point à paraître jeudi.

"La primaire est totalement antinomique de la fonction présidentielle. Il est impossible d'être président et, en même temps, candidat à une primaire, dans les formes que nous avons connues", déclare le chef de l'Etat.

Pourtant, il avait donné son accord pour passer par la case primaire s'il était candidat à sa succession ? "Je pensais qu'il n'y en aurait pas parce qu'elle n'avait pas lieu d'être", confie-t-il pour la première fois.

"De cet épisode, je tire une conclusion: il ne doit plus y avoir de primaires dans des partis de gouvernement. Sinon, il n'y aura bientôt plus de parti de gouvernement dans ce pays. Ils sont devenus fragiles et doivent retrouver une légitimité par eux-mêmes, pas en choisissant leurs candidats à vau-l'eau, comme aurait dit le général de Gaulle", souligne M. Hollande dans une allusion à la victoire de François Fillon à la primaire organisée par Les Républicains et à celle de Benoît Hamon dans la compétition initiée par le PS.

 
78 commentaires - Hollande: la primaire, "totalement antinomique de la fonction présidentielle"
  • Le bilan du quinquenat de F. Hollande est null mais le pire c'est qu'il se croit bon et qu'il est dans le déni total et complètement déconnecté des difficultés quotidiennes des français

  • Je suis, pour une fois, d'accord avec lui. S'il n'était pas passé par la case "Primaire" en 2012, il n'aurait jamais été élu Président et nous ne nous en serions pas portés plus mal, c'est un euphémisme.

  • Veut il dire que choisi lors de la primaire précédente ,il n'était pas capable d'être président ?

  • Un joueur de PIPO , a poursuivre au tribunal ,

  • Si Hollande n'avait pas été un aussi mauvais président, il aurait eu un peu plus de succès dans sa politique économique et il aurait pu se représenter aux primaires qui n'auraient été alors pour lui qu'une formalité. Mais les primaires allaient permettre de mesurer le mécontentement des Français. C'était le thermomètre de sa réussite et de sa valeur. Alors Hollande propose tout simplement de casser le thermomètre de sa popularité parce qu'elle est désastreuse. Il habille cela en politicien professionnel. On n'est pas obligé d'être dupes

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]