Hautes-Alpes : chute mortelle d'un alpiniste dans les Écrins

Hautes-Alpes : chute mortelle d'un alpiniste dans les Écrins

Un hélicoptère du PGHM, près de Grenoble, le 15 septembre 2015 (illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 10 septembre 2016 à 19h30

Un alpiniste italien âgé de 71 ans est mort samedi après-midi après avoir chuté de 50 mètres dans le massif des Écrins, dans le nord du département des Hautes-Alpes. Le septuagénaire était accompagné de deux autres alpinistes lorsqu'il a chuté de 50 mètres, peu avant 15h.

Il était engagé sur une voie d'escalade située sur la commune de Pelvoux. L'accident mortel est survenu lors de la descente. Les trois hommes progressaiant en rappel sur une voie de la tête de la Draille, un secteur appartenant au site d'escalade d'Ailefroide. Ce dernier est caractérisé par une large fissure qui divise la roche empruntée par les grimpeurs. Les deux compagnons de la victimes, également Italiens, n'ont pas été blessés.

DEUXIEME ACCIDENT FATAL DANS LA MÊME ZONE EN UNE SEMAINE

Les deux témoins directs de l'accident sont entendus ce samedi soir par les gendarmes du Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Briançon, chargés de l'enquête, pour éclaircir les circonstances du drame. Le week-end dernier, dimanche 4 septembre, 'est une alpiniste allemande avait déjà trouvé la mort sur ce même site du parc des Écrins, dans des circonstances similaires. La ressortissante allemande était décédée après une chute de 50 mètres. Elle évoluait à pied en descente, "sur une voie très glissante que l'on aborde à l'aide de câbles", avaient indiqué les secours en montagne.

 
26 commentaires - Hautes-Alpes : chute mortelle d'un alpiniste dans les Écrins
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]