Haute-Savoie : le facteur pillait les lettres avant de les jeter dans le lac

Haute-Savoie : le facteur pillait les lettres avant de les jeter dans le lac©Pixabay
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 07 novembre 2016 à 11h30

Pris la main dans le sac. Dans l'enveloppe, même.

Lundi 31 octobre, à Anthy-sur-Léman, commune de Haute-Savoie située sur les rives du célèbre lac franco-suisse, un jeune facteur de 18 ans embauché en CDD une semaine plus tôt a été surpris alors qu'il jetait le courrier destiné à être distribué, comme le rapporte Le Parisien.

Démasqué par un agent de police en congé, le postier malhonnête avait interrompu sa tournée pour inspecter chacun des 400 plis que contenait sa voiture de fonction. Avec l'aide de deux complices mineurs, il recherchait des éléments de valeurs avant de se débarrasser des courriers dans le lac Léman ou de les brûler.

Selon Le Parisien, si quelque 80 lettres ont pu être sauvées du trio malfaisant, la plupart des missives, parmi lesquelles des avis d'imposition, ont tout bonnement été détruites. Le jeune postier incriminé a lui été licencié. Il risque bien plus gros. La Poste a porté plainte pour "destruction de courrier et atteinte à la correspondance". Une enquête a été ouverte par la police de Thonon-les-Bains. La loi prévoit une peine de trois ans de prison et de 45 000 euros d'amende pour ce type de délit.

 
193 commentaires - Haute-Savoie : le facteur pillait les lettres avant de les jeter dans le lac
  • Avec cette politique de CDD de La Poste, il y aura encore des méfaits du même genre !

  • Bon ! il a 18 ans alors la peine sera legere . Ce pauvre petit , il faudra bien lui laisser une seconde chance .

  • Incompréhensible qu'il n'y ait pas d'enquête de moralité diligenté par la poste auprès des services de police avant embauche comme cela se fait pour d'autres emplois sensibles.Quant à la peine qui sera infligé à cet énergumène par la justice cela reste très hypothétique

    une enquête de moralité ne prédit pas le future si la personne est sans problème ...

  • Pour la peine d'intérêt général ils devraient soit lécher les timbres dans un grand bureau de poste, soit vider le lac avec une petite cuillère pour retrouver le courrier.

  • Nous avons eu le même problème à Vire (dans le Calvados), il y a 2 ans 1/2. Au mois de juillet 2014, un responsable du centre de tri de Vire a embauché le fils d'un copain, pour la distribution du courrier en juillet.
    Il s'avérait que ce jeune était un voyou, paresseux qui a détourné et détruit des centaines de courriers. Plusieurs réclamations ont été envoyées au centre de Tri qui s'est contenté de nier les faits, malgré les déclarations des habitants ! Le responsable ayant déclaré aux plaignants : "C'est un copain, je le tutoies..... ". C'est rassurant ! Il aurait mieux fallu qu'il ne tutoie pas les remplaçants qu'il avait choisi, afin de bénéficier d'un travail bien fait !
    C'est le même contexte qu'en Haute-Savoie.......

    Qui n'a pas connu de tels faits ? ce n'est pas récent malheureusement et ne concerne pas forcément des intérimaires. La Poste devrait prendre plus de soin dans son recrutement et prendre davantage en considération les plaintes des usagers pour dévoiler de tels comportements. Il y va de son avenir. Où est passé le temps où le cheminement du courrier était tellement sûr que les bijoutiers n"hésitaient pas à envoyés des colis à leurs clients.

    D'accord avec vous unquidam.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]