Haneke, Doillon et Sofia Coppola en compétition au 70e Festival de Cannes

Chargement en cours
 Le délégué général du festival de Cannes Thierry Frémeaux et le président Pierre Lescure présentent les films retenus, à Paris, le 13 avril 2017

Le délégué général du festival de Cannes Thierry Frémeaux et le président Pierre Lescure présentent les films retenus, à Paris, le 13 avril 2017

1/6
© AFP, Lionel BONAVENTURE
A lire aussi

AFP, publié le jeudi 13 avril 2017 à 19h40

Festival de Cannes: 18 films déjà retenus dans la compétition du Festival de Cannes dont ceux de Haneke, S.Coppola, Doillon ou encore Ozon

Des cinéastes connus comme l'Autrichien Michael Haneke, le Français Jacques Doillon ou l'Américaine Sofia Coppola seront en compétition aux côtés de nouveaux venus lors du 70e Festival de Cannes, dont les organisateurs espèrent qu'il sera "une respiration" après la présidentielle française.

"Nous sommes dans une séquence politique" en France avec l'élection présidentielle, qui se tiendra juste avant Cannes, a souligné le président du Festival, Pierre Lescure, lors de la conférence de presse. "Cannes ne peut ignorer la politique".

Mais, a-t-il ajouté, "ce festival, on espère bien qu'il soit une respiration qui va permettre de ne parler que de cinéma".

Le Festival
se déroulera du 17 au 28 mai avec un jury présidé par l'Espagnol Pedro Almodovar. Il fera comme chaque année la part belle aux stars. Les acteurs Joaquin Phoenix, Colin Farrell, Dustin Hoffman, Julianne Moore, Kirsten Dunst, Elle Fanning, Nicole Kidman, Robert Pattinson, Vincent Lindon, Isabelle Huppert, Jean-Louis Trintignant ou Marion Cotillard fouleront le tapis rouge.

Le plus grand rendez-vous mondial du 7e Art comptera cette année quatre réalisateurs français
en compétition, dont Jacques Doillon, 73 ans, pour "Rodin", avec Vincent Lindon dans le rôle du célèbre sculpteur, célébré cette année pour le centenaire de sa mort.

François Ozon, en lice il y a quatre ans pour "Jeune et Jolie", reviendra avec "L'Amant double", thriller avec Marine Vacth et Jérémie Renier, et le réalisateur de "The Artist" Michel Hazanavicius avec "Le Redoutable", film sur Jean-Luc Godard tiré d'un roman de son ex-femme Anne Wiazemsky, avec Louis Garrel.

Nouveau venu dans la compétition, Robin Campillo sera dans la course avec "120 battements par minute" sur l'histoire de l'association de lutte contre le sida, Act Up, dans les années 90, avec Adèle Haenel.

Le film d'Arnaud Desplechin "Les Fantômes d'Ismaël" avec Mathieu Amalric et Marion Cotillard, sera, lui, présenté en ouverture du Festival, mais hors compétition.

- Coppola, Haynes, Baumbach et les frères Safdie -

Quatre films américains seront aussi en lice pour la Palme d'or, avec la très attendue Sofia Coppola pour "Les Proies" avec Colin Farrell, Nicole Kidman, Elle Fanning et Kirsten Dunst, nouvelle adaptation du roman éponyme de Thomas Cullinan, déjà transposé à l'écran par Don Siegel en 1971 avec Clint Eastwood.

Todd Haynes sera aussi de la fête pour "Wonderstruck" avec Julianne Moore et Michelle Williams, sur l'histoire de deux enfants sourds à des époques différentes, tout comme les frères Benny et Josh Safdie pour "Good Time", avec Robert Pattinson en braqueur de banques. La star Dustin Hoffman viendra aussi sur la Croisette grâce à Noah Baumbach pour "The Meyerowitz stories".

L'Europe sera très bien représentée, avec notamment "Happy End" de l'Autrichien Michael Haneke (deux fois Palme d'or pour pour "Le Ruban blanc" et "Amour"), avec Jean-Louis Trintignant et Isabelle Huppert, sur une famille bourgeoise du Nord de la France vivant à côté des camps de migrants. 

Seront également dans la course le Grec Yorgos Lanthimos pour "The Killing of a sacred deer" avec Colin Farrell et Nicole Kidman, la Britannique Lynne Ramsay avec le thriller "You were never really here", le Russe Andrey Zviaguintsev ("Léviathan") avec "Loveless", le Germano-Turc Fatih Akin pour "In the Fade" avec Diane Kruger, histoire de vengeance dans la communauté turque d'Allemagne, et le Hongrois Kornel Mondruczo avec "Superfluous Man", sur les réfugiés.

"La question des réfugiés qui est fondamentale, est assez présente dans la sélection", a souligné le délégué général du Festival, Thierry Frémaux.

Du côté asiatique, le Sud-coréen Bong Joon-Ho présentera "Okja" avec Tilda Swinton et Jake Gyllenhaal, film d'aventure fantastique et première production Netflix en compétition à Cannes. Son compatriote Hong Sang-soo sera là avec "Geu-Hu", et la Japonaise Naomi Kawase, troisième femme de la compétition, avec "Hikari".

Pour faire plaisir aux fans de série, deux épisodes de la nouvelle saison de l'oeuvre culte de David Lynch "Twin Peaks", figureront en séance spéciale, tout comme la saison 2 de "Top of the Lake" de la Néo-Zélandaise Jane Campion.

 
14 commentaires - Haneke, Doillon et Sofia Coppola en compétition au 70e Festival de Cannes
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]