Grippe : c'est parti pour la campagne de vaccination

Grippe : c'est parti pour la campagne de vaccination

Un patient se fait vacciner contre la grippe le 8 octobre 2015 à Lille (Illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 07 octobre 2016 à 11h20

Coup d'envoi ce vendredi 7 octobre de la campagne de vaccination contre la grippe. Comme chaque année, la vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée pour les personnes âgées de 65 ans et plus.

Des groupes de personnes à risque sont également identifiés comme les femmes enceintes ou les asthmatiques. En tout, ce sont près de 10 millions de personnes qui ont reçu ou recevront un bon de la sécurité sociale leur permettant de retirer gratuitement le vaccin en pharmacie.

La saison 2014/2015 avait été particulièrement virulente et la grippe avait fait des ravages. Selon un rapport de l'Institut de veille sanitaire, l'épidémie de grippe avait causé cette année-là 18 300 décès de plus qu'une année lambda. En cause notamment, un vaccin peu efficace qui ne couvrait une souche majoritaire du virus, le H3N2. Pas de quoi inciter les plus réticents à aller se faire vacciner. D'autant plus que les Français sont les plus défiants à l'égard des vaccins.

LES FRANÇAIS CHAMPION DU MONDE DE LA DÉFIANCE

Selon une étude menée par des chercheurs anglais publiée en septembre dans la revue EBioMedecine et relayée notamment par Le Monde, 41% des Français estiment que les vaccins ne sont pas sûrs, un record mondial. Et 17% d'entre eux pensent qu'ils ne servent à rien. Des chiffres qui ne confortent pas l'action de la ministre de la Santé qui a pourtant lancé un débat national sur la question et a annoncé le 12 janvier dernier une batterie de mesures pour restaurer la confiance des Français dans la vaccination.

Même les médecins peuvent parfois être réticents. Une étude menée auprès des praticiens généralistes par la Société française de médecine générale (SFMG) à la fin du mois de septembre et publiée notamment dans La Croix montre qu'un médecin sur quatre est mal à l'aise avec la présence d'adjuvant dans les vaccins, essentiellement des sels d'aluminium rappelle le quotidien. Selon le site mesvaccins.net, seuls 48% des personnes dites à risque ont été vaccinées l'année dernière.

 
5 commentaires - Grippe : c'est parti pour la campagne de vaccination
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]