Grenoble : un collège ravagé par un incendie d'origine criminelle

Grenoble : un collège ravagé par un incendie d'origine criminelle

Un camion de pompiers (illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 11 juin 2017 à 12h13







Le collège Lucie-Aubrac de Grenoble a été touché par un incendie d'origine criminelle dans la nuit de samedi à dimanche, faisant de nombreux dégâts. L'établissement était toujours en feu dimanche matin.

Un incendie d'origine criminelle a ravagé dans la nuit de samedi à dimanche le collège Lucie-Aubrac, situé à la Villeneuve de Grenoble, et était toujours en feu en début de matinée, a-t-on appris auprès des pompiers.

"L'incendie, qui a nécessité l'intervention de 75 sapeurs-pompiers, toujours sur place vers 10 heures, a débuté à 2 heures du matin et les dégâts sont très importants", ont précisé les pompiers, confirmant une information du Dauphiné libéré.

Des pneus de moto embrasés

Selon le directeur de cabinet du préfet, Alexander Grimaud, qui s'est rendu sur place, "des pneus et une moto ont été embrasés volontairement à l'entrée du collège. A son arrivée sur place, une première équipe de pompiers a été caillassée, retardant les opérations, et le feu s'est propagé à l'intérieur du collège", a-t-il ajouté.

"Ce genre d'acte est totalement intolérable. En incendiant un établissement scolaire, ce sont les valeurs de la République qui prennent feu", a poursuivi M. Grimaud, soulignant vouloir passer "un message de fermeté".

Le maire de Grenoble Eric Piolle s'est également rendu sur les lieux du sinistre, indiquant que les 350 collégiens allaient être répartis dans d'autres établissements.

Situé en zone d'éducation prioritaire, le collège Lucie-Aubrac, dans le quartier de l'Arlequin, au coeur l'ensemble de La Villeneuve de Grenoble, est doté d'une architecture originale qui évoque une soucoupe volante.

 
81 commentaires - Grenoble : un collège ravagé par un incendie d'origine criminelle
  • zincorrect  (privé) -

    Depuis des années, la banalisation de faits divers parfaitement inacceptables a fait doucement monter la pression... Cela a commencé par des «incivilités » puis on passe au cran au-dessus avec des incendies de poubelles et/ou de voitures accompagnés de caillassage des pompiers et des forces de l’ordre, puis on passe au cran supérieur et ainsi de suite....... et tout cela donne le sentiment que tout est permis. On récolte actuellement la non-application de nos lois par les gouvernements successifs et il ne faut donc pas s’étonner, que cette perception d’impunité invite à toutes les dérives et aux excès de toutes sortes.

  • C'est cela : condamnons !!!!

  • Transformons les ruines en supermarket de nuit pour dealers !
    La Villeneuve, faut y aller pour comprendre ...

  • Vous avez vu le film " entre les murs " ( cannes 2008 ) ! En plus d'aucune compassion de ma part à leur encontre , je me suis surpris à me demander ce qui pouvait être à leur avantage , considérant qu'ils n’étaient pas moins bien traités que les autres , que tous les autres , mais qu'au contraire ils gaspillaient la richesse dont ils ne prenaient même pas conscience !
    Alors qu’ils y restent dans leur ignorance !
    A Grenoble , Ils viennent d'attaquer le symbole majeur de l’égalité des classes , l’outil majeur qui autorise un minimum d’ascenseur social ! Seulement voilà , pour arriver à s'en sortir , 10 sur 1.000 comprennent à peine que cela demande des efforts ! Car on leur a fait croire , mais qui , que tout était dans notre société axé sur l'automatisme d’échange: j'existe donc tu me payes ! Et bien non , c'est plutôt je suis , donc je fais un minimum d'effort et je puis être payé ! Très gros malentendu qui les projettent dans de la paranoïa constante forcement entretenue par les extrémistes qui ne les aiment pas ! Parlons extrémisme ! c'est quoi de brûler un collège , c'est quoi de vivre de la drogue comme jamais , c'est quoi d'imposer sa loi sur des territoires français , c'est quoi , des histoire d’Alice au pays des merveilles ? C'est quoi de faire des efforts dignes de n’importe quelle morale minimum de respect des autres ! Le jour ou la colère ne sera plus contenue par des gens largement plus sages , vous risquez réellement d'avoir de sérieux problèmes ! Si j’étais chez vous , et pour vous le dire je précise que j'ai habité une barre de hlm 20 ans de ma vie , de 350 mètres de long au quatrième étages sans ascenseur , je commencerais à m’inquiéter ! Superman , zorro , ce n'est pas cela , d’autant que de nombreux élèves ne demandent qu'a bosser eux et se font torpiller par des imbéciles !

  • Dans ces zones d'éducation prioritaire on va faire l'effort pour mettre les élèves à douze par classe, mais de l'école ils ne veulent point.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]