Fausse alerte attentat à Paris : un "mouvement de foule" à l'origine de l'intervention

Fausse alerte attentat à Paris : un

Une voiture de police (illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 17 septembre 2016 à 17h30

Une intervention antiterroriste d'envergure a été menée par les forces de l'ordre dans le centre de Paris, ce samedi 17 septembre. L'opération, qui a mené au bouclage complet du quartier d'Etienne Marcel, près du secteur fréquenté de Châtelet-Les Halles, dans le 1er arrondissement, serait due à un mouvement de foule, et une rumeur de prise d'otages.

Après quelques dizaines de minutes d'incertitude, la préfecture de police a indiqué qu'"aucun danger" n'était à signaler.

L'application mobile SAIP (Système d'alerte et d'information des populations) a pourtant émis un premier message diffusé à 16h14 faisant état d'une "intervention des forces de l'ordre suite à un attentat". Rapidement, des rumeurs insistantes avaient évoqué une possible prise d'otage dans l'Eglise Saint-Leu, située rue Saint-Denis. "Une prise d'otage avait été signalée dans l'église Saint-Leu", a expliqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet sur BFMTV, précisant qu'un "mouvement de foule a provoqué le confinement des paroissiens" dans l'église et "a conduit à cette fausse alerte".

Après une "levée de doutes" qui a mobilisé des moyens impressionnants, dont le déploiement de la BRI, l'alerte a été levée peu avant 17h par la préfecture de police. Bernard Cazeneuve a confirmé une "fausse alerte".


Dans un communiqué délivré vers 17h30, le ministre de l'Intérieur "salue la grande réactivité des forces de l'ordre et leur très grand professionnalisme en toutes circonstances". "Les circonstances qui ont mené à cette intervention restent à déterminer avec précision", ajoute t-il.

 
30 commentaires - Fausse alerte attentat à Paris : un "mouvement de foule" à l'origine de l'intervention
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]