Exhibition sexuelle : le vice-président du Modem revient sur ses aveux, Bayrou demande sa démission

Exhibition sexuelle : le vice-président du Modem revient sur ses aveux, Bayrou demande sa démission

Le vice-président du Modem et député européen, Robert Rochefort à Toulouse, le 25 juin 2015.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 03 septembre 2016 à 11h44

Le vice-président du Modem, Robert Rochefort, a été interpellé le 31 août pour exhibition sexuelle dans un magasin de bricolage d'Île-de-France. L'information a été confirmée à l'AFP par une source proche de l'enquête après des révélations de RTL.

Interrogé vendredi sur BFMTV, le député européen a reconnu une partie des faits mais nié "s'être exhibé devant des enfants".

Le député européen a été surpris par un vigile du Castorama de Vélizy-Villacoublay (Yvelines). Il était en train de se masturber devant deux adolescentes de 14 et 17 ans qui n'ont cependant pas vu la scène, a précisé la source proche de l'enquête. Ces dernières n'ont rien remarqué et n'ont pas porté plainte. Âgé de 60 ans, Robert Rochefort a ensuite été interpellé par la police, avant de passer près de 4 heures en garde à vue, où il a d'abord reconnu les faits.

"JE ME SUIS FAIT PIÉGER"

Il a expliqué aux policiers avoir "besoin de se masturber" quand il était "en situation de stress". Il a été remis en liberté après avoir donné son accord pour une procédure de composition pénale (mesure alternative à des poursuites). Il évite ainsi un procès. Pour ces faits d'exhibition sexuelle, il risque une amende et pourrait faire l'objet d'une injonction de soins.

L'élu est cependant revenu sur une partie de ces aveux vendredi : "Je suis sous le choc", a-t-il expliqué au micro de BFMTV. "Ce que dit RTL n'est pas exact. Si c'était exact, je ne serais pas libre. Je ne me suis jamais exhibé devant des enfants", s'est-il défendu. "Je me suis fait piéger car je n'ai pas voulu passer la nuit en garde à vue. Est-ce que j'ai paniqué, est-ce que j'ai eu peur ? J'ai reconnu des choses fausses". Il a également expliqué avoir été "menacé".

FRANÇOIS BAYROU DEMANDE SA DÉMISSION

Même s'il n'est l'objet "d'aucun poursuite pénale", l'élu a annoncé vouloir tout de même prendre un avocat. Robert Rochefort est député européen de la circonscription du Sud-Ouest. Il est également directeur du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (CREDOC).

Selon RTL, François Bayrou a demandé, ce samedi par téléphone, au vice-président de son parti de démissionner, estimant l'affaire "grave".
 
344 commentaires - Exhibition sexuelle : le vice-président du Modem revient sur ses aveux, Bayrou demande sa démission
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]