Évry : un employé municipal viré pour s'être moqué de Valls

Évry : un employé municipal viré pour s'être moqué de Valls

Manuel Valls le 1er juillet 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 07 juillet 2016 à 17h11

- Initialement suspendu, l'agent municipal qui avait posté un photomontage raillant Manuel Valls a finalement été révoqué de son poste cette semaine. -

À Évry (Essonne), il ne fait pas bon de se moquer de Manuel Valls.

Après avoir partagé sur son compte Facebook une image injurieuse du Premier ministre, un employé municipal de la commune de l'Essonne, dont l'actuel Premier ministre fut maire pendant plus de dix ans avant d'entrer au gouvernement, avait écopé mi-mai d'une suspension de quatre mois. À la suite de son conseil de discipline au tribunal administratif de Versailles, Bob Brahmi a finalement été révoqué mardi, rapporte Le Parisien ce jeudi 7 juillet.

Le cliché, initialement posté sur la page Facebook "Tu sais que tu viens d'Évry quand...", prenait la forme d'une question du code de la route dans laquelle le chef du gouvernement apparaissait au milieu de la chaussée, devant une voiture. Parmi les choix proposés au conducteur : "Je conserve l'allure", "j'accélère", "je marque l'arrêt sur sa tête et je fais patiner mes pneus", "je stoppe et le castre avec un coupe-ongle" ou "je le quenellise avec la bande blanche". Le photomontage avait également été relayé par un élu d'opposition Les Républicains, Stéphane Le Personnic, qui avait "partagé ensuite une autre photo comparant (Manuel) Valls à Hitler", avait précisé le cabinet du maire PS Francis Chouat.



"J'AI CINQ BOUCHES À NOURRIR"

Désespéré de perdre son poste d'animateur, qu'il occupait depuis la fin des années 1990, Bob Brahmi ne comprend pas. "Ce montage avait été partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux. Cela n'a pas fait rire que moi. On peut considérer cela comme un humour particulier. Je m'en suis excusé plusieurs fois et encore devant le conseil de discipline", se désole-t-il dans les colonnes du Parisien.

Pour le successeur de Manuel Valls à la mairie d'Évry, la sanction est justifiée. Selon lui, "l'acte qui a été commis là est incompatible avec l'appartenance à la fonction territoriale". L'élu assure par ailleurs que Bob Brahmi a déjà eu par le passé des "problèmes de comportement". Ce que ce dernier nie.

S'il se fait peu d'illusions sur la suite, le désormais ex-agent municipal a tout de même décidé de faire appel. Il va lancer une campagne participative de financement sur Internet pour payer ses frais d'avocat, et assure d'ores et déjà avoir reçu de nombreux appels et SMS de soutiens de ses anciens collègues. En attendant, il va "réaliser un bilan de compétences". "J'ai cinq bouches à nourrir. Et je ne supporte pas de ne rien faire", confie-t-il.

 
405 commentaires - Évry : un employé municipal viré pour s'être moqué de Valls
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]