Évacuation par erreur de la Tour Eiffel : l'histoire d'une grosse bourde

Évacuation par erreur de la Tour Eiffel : l'histoire d'une grosse bourde

Des soldats de l'opération Sentinelle aux abords de la Tour Eiffel le 20 juillet 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 07 août 2016 à 21h08

- Vendredi soir, près d'un millier de visiteurs ont été évacués par erreur de la Tour Eiffel. Le Parisien a enquêté sur les raisons de cette évacuation rocambolesque.

-

Mais que s'est-il passé vendredi à la Tour Eiffel ? Il est environ 19h00 quand plus d'un millier de personnes sont évacuées en urgence du monument. Des touristes évacués "par erreur". La direction de la Tour Eiffel a lancé une enquête interne pour comprendre les raisons de cette énorme bévue, rapporte Le Parisien, qui revient ce dimanche sur les circonstances du couac.

L'évacuation a eu lieu alors que les services de sécurité avaient lancé un exercice de simulation nommé "découverte d'un colis suspect". "Comme nous en faisons tous les jours", commente Anne Yannic, la directrice. La simulation a mal tourné quand un employé chargé de surveiller la radiographie des bagages a pris l'image fictive du colis suspect pour une véritable menace. L'employé en "remplaçait un autre et parlait mal le français", précise au Parisien une source proche du dossier.

"ON A UN PEU AUTRE CHOSE À FAIRE"

Les hommes de l'opération Sentinelle en patrouille à proximité ont dû se précipiter pour évacuer des visiteurs "dans une grande confusion", souligne un rapport de la mairie de Paris cité par le Parisien. "On a un peu autre chose à faire, lâche un policier au quotidien. Ce serait bien que la Tour Eiffel s'occupe correctement de ses services de sécurité".



Pour la directrice, l'explication est simple. Il s'agit "d'un exercice qui a été mal compris par une personne en poste". La mairie du VIIe arrondissement, dont dépend la Tour Eiffel, aurait l'employé qui a déclenché l'alerte dans le collimateur. Interrogé par Le Parisien, le directeur de cabinet de Rachida Dati, maire de l'arrondissement, regrette "ces courriers de touristes se plaignant de difficultés avec certains agents de la tour Eiffel ne parlant pas français". Anne Yannic défend son employé : "une consigne mal comprise, ça peut arriver". Avec des conséquences parfois colossales.
 
17 commentaires - Évacuation par erreur de la Tour Eiffel : l'histoire d'une grosse bourde
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]