Evacuation de trois squats dans l'agglomération d'Angers

Evacuation de trois squats dans l'agglomération d'Angers

Les forces de l'ordre ont procédé mardi matin à l'évacuation de trois bâtiments occupés illégalement dans l'agglomération d'Angers,

A lire aussi

AFP, publié le mardi 11 juillet 2017 à 10h39

Les forces de l'ordre ont procédé mardi matin à l'évacuation de trois bâtiments désaffectés de l'agglomération d'Angers, occupés illégalement par une vingtaine de personnes, dont des enfants, a annoncé la préfecture de Maine-et-Loire.

Ces trois opérations de police et de gendarmerie, menées simultanément en début de matinée, se sont déroulées dans le calme, a-t-elle précisé à l'AFP.

Les bâtiments - une maison inhabitée, propriété de la Sodemel (Société d'Equipement du département de Maine-et-Loire, ndlr), à Saint-Sylvain d'Anjou, des logements vacants d'Anjou Loire Métropole mis à disposition du Service départemental d'incendie et de secours, le Sdis, à Saint-Barthélémy-d'Anjou, et un édifice vide du conseil départemental aux Ponts-de-Cé - faisaient l'objet d'ordonnances d'expulsion prononcées par la justice, a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Ils étaient squattés "dans des conditions de salubrité et de sécurité indignes, depuis parfois plus de 18 mois" par "80 à 100 personnes (...) sans droits ni titres", a-t-elle souligné.

Vingt personnes étaient encore présentes mardi matin, dont des familles et des demandeurs d'asile, a-t-elle dit à l'AFP.

asl/mcl/pad   

 
7 commentaires - Evacuation de trois squats dans l'agglomération d'Angers
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]