EURO 2016 - Nouveaux incidents à Marseille avant Ukraine-Pologne

EURO 2016 - Nouveaux incidents à Marseille avant Ukraine-Pologne

Un policier face à des supporters polonais se dirigeant vers le Vélodrome où s'est déroulé le 21 juin 2016 Ukraine-Pologne.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 21 juin 2016 à 21h19

- Quatre personnes ont été interpellées ce mardi après-midi près du stade Vélodrome après des incidents avant la rencontre Ukraine - Pologne. Huit autres avaient été arrêtées plus tôt dans l'après-midi sur le Vieux-Port.

-

Dix jours après avoir été le théâtre de violents affrontements entre supporters russes et anglais en marge du match Angleterre-Russie, qui avaient fait 35 blessés, Marseille a de nouveau connu ce mardi 21 juin des incidents avant le match, classé à risques, Ukraine - Pologne (0-1). Selon une source policière, les forces de l'ordre sont intervenus pour séparer les protagonistes d'une rixe et ont été prises à partie. Le rond-point du Prado, à proximité immédiate du stade Vélodrome, était alors bondé, notamment de supporters polonais, très nombreux dans la cité phocéenne.

Les incidents ont entraîné des mouvements de foule et ont eu lieu à environ une heure et demie du début du match, dont le coup d'envoi était donné à 18h. Quelques bouteilles ont été lancées et une poubelle incendiée. Les forces de l'ordre ont utilisé plusieurs bombes et sprays lacrymogènes et brièvement employé le canon à eau. Le calme est revenu après un quart d'heure.

Selon la source policière, un policier a été blessé à l'épaule lors de ces affrontements. Quatre personnes ont été interpellées près du stade Vélodrome dans le cadre de ces violences selon la préfecture de police.
Huit autres avaient été arrêtées plus tôt dans l'après-midi après de brefs incidents sur le Vieux-Port. "Il y a eu une toute petite rixe, les forces de l'ordre sont tout de suite intervenues", a-t-il été précisé.





En début d'après-midi, des milliers de supporters polonais avaient convergé depuis le quartier du Vieux-Port vers le stade Vélodrome. Certains ont notamment défilé derrière une banderole "Defenders of European Culture" ("Défenseurs de la culture européenne"). De très nombreux policiers, en civil ou en tenue, encadraient le cortège se déplaçant vers le stade, notamment le groupe qui a déployé la banderole. En tout, un millier de policiers et gendarmes ont été déployés en ville pour assurer la sécurité.

 
6 commentaires - EURO 2016 - Nouveaux incidents à Marseille avant Ukraine-Pologne
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]