EURO 2016 : nouveaux affrontements entre supporters et police à Marseille

EURO 2016 :  nouveaux affrontements entre supporters et police à Marseille

Un Anglais arrêté par la police après des incidents à Marseille, le 10 juin 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 10 juin 2016 à 19h30

- Au lendemain d'échauffourées entre supporters, Marseille a été ce vendredi 10 juin le théâtre de nouveaux incidents, entre supporters et policiers cette fois. -

De nouveaux incidents ont éclaté vendredi soir, à quelques heures du coup d'envoi de l'EURO 2016 avec France-Roumanie au Stade de France, sur le Vieux-Port de Marseille, où plusieurs dizaines de supporters ont jeté des projectiles sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué à l'aide de gaz lacrymogènes.

Les policiers "ont séparé des groupes d'Anglais et de Russes", a déclaré à l'AFP le préfet de police Laurent Nunez, soulignant qu'il n'y a pas eu d'incident majeur. L'Angleterre et la Russie doivent se rencontrer samedi au stade Vélodrome, un match considéré comme "à risque" par les autorités.

Les incidents ont éclaté vers 18H30 et ont duré une dizaine de minutes, sur l'un des quais du Vieux-Port où se trouvent plusieurs pubs britanniques. Quelques minutes après les incidents, plusieurs dizaines de CRS bloquaient les lieux, face à plusieurs centaines de supporters, ivres et torse nu pour la plupart. Le sol était jonché de canettes et de bris de verre. Sept personnes été interpellés par les forces de l'ordre.

Des affrontements sporadiques ont ensuite eu lieu au cours de la soirée dans le même quartier, tandis qu'à quelques kilomètres du centre ville, dans la 2e plus grande fan zone après Paris, plusieurs milliers de supporters assistaient au match d'ouverture entre la France et la Roumanie, sur deux écrans géants, dans une ambiance bon enfant.

"ÉTAT ISLAMIQUE, OÙ ES-TU ?"

Déjà la veille, des échauffourées opposant supporters anglais et marseillais avaient eu lieu sur le Vieux-Port de Marseille, Les forces de l'ordre étaient intervenues pour disperser un groupe de 200 "fans" de l'équipe des "Three Lions", qui s'étaient installés à proximité d'un pub irlandais situé Quai de Rive-Neuve. Selon La Provence, une partie du contingent britannique avait échangé des coups avec un groupe de jeunes Marseillais avant que la police n'intervienne.

Plusieurs grenades lacrymogènes avaient été tirées par les policiers pour séparer les belligérants. Le Daily Mail rapportait que des supporters anglais avaient chanté "ISIS, where are you ?" ("État islamique, où es-tu ?"), slogan qui aurait mis le feu aux poudres entre les deux camps. Des chaises et des tables de bar avaient été lancées, et plusieurs vitrines endommagées. Vendredi matin, le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet indiquait que "deux personnes avaient été interpellées", un Anglais et un Français.

"Aucun d'entre nous ne faisait quelque chose de mal", avait expliqué un fan anglais à BFMTV. "Seulement quelques-uns d'entre nous avaient un peu bu, mais c'est tout. Tout à coup, un groupe français est arrivé et a commencé à nous attaquer à lancer des choses. Nous avons dû nous défendre, puis la police est arrivée".

Sept blessés légers ont été déplorés dans la nuit, trois supporteurs, deux policiers municipaux et deux membres de la police nationale. Un Français âgé de 30 ans avait été arrêté vers 01h40 sur la Canebière, soupçonné d'avoir volé un maillot de l'équipe d'Angleterre. Il doit être jugé samedi en comparution immédiate, a indiqué le procureur de la République de Marseille Brice Robin. Une autre personne avait été arrêtée dans la nuit, un Britannique de 24 ans qui a ensuite "été remis en liberté" sans charge retenue contre lui.

"Nous sommes vraiment déçus par ces scènes de désordre à Marseille hier soir et nous condamnons de tels comportements", a déploré la Fédération anglaise dans un communiqué. "Il revient aux autorités d'identifier les personnes impliquées et d'agir de façon appropriée. La FA presse ses supporteurs qui voyagent à Marseille d'agir de façon respectueuse et de profiter du match contre la Russie".
 
138 commentaires - EURO 2016 : nouveaux affrontements entre supporters et police à Marseille
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]