EURO 2016 : Lille sous haute tension avant le derby britannique

EURO 2016 : Lille sous haute tension avant le derby britannique

Des supporters sous surveillance policière à Lille, mardi 14 juin 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 15 juin 2016 à 21h53

- À la veille du derby entre l'Angleterre et le Pays de Galles jeudi 16 juin à Lens, les supporters étaient nombreux à Lille, où se déroulait le match Russie-Slovaquie mercredi. Des échauffourées, qui ont fait au moins un blessé, ont éclaté entre fans de foot britanniques et forces de l'ordre dans le centre lillois.

-

La rencontre Angleterre-Pays de Galle, déjà classée à risque, prend un écho particulier après les violences qui ont émaillé Angleterre-Russie à Marseille samedi. Les premiers incidents ont commencé mercredi 15 juin à une centaine de mètres de la gare de Lille-Flandres, où une voiture en stationnement a été sérieusement endommagée. Une forte détonation provoquée par un engin incendiaire a retenti, provoquant un mouvement de panique, notamment parmi les groupes de supporters. Quelques minutes plus tard, les CRS, en grand nombre dans cette zone, ont chargé des groupes de supporters britanniques et ont fait usage de gaz lacrymogènes. Plus tard dans la journée, une bagarre a éclaté entre supporters anglais et gallois dans un train entre Calais et Lille. Cinq personnes ont été interpellées pour "ivresse manifeste", d'après la préfecture. L'incident "a été vraiment violent" mais les protagonistes en ont été quittes pour des blessures sans gravité, selon un agent de la SNCF.

PRÉSENCE POLICIÈRE ACCRUE ET RESTRICTIONS D'ALCOOL

Pour pallier d'éventuels débordements, la préfecture du Pas-de-Calais avait pourtant revu à la hausse le nombre de forces de l'ordre mobilisées et durci les restrictions sur la vente d'alcool. La présence des Russes mercredi à Lille, pour le match contre la Slovaquie, n'a pas facilité la tâche des autorités avant la rencontre à Lens, ville distante d'une trentaine de kilomètres, où près de 50.000 Britanniques sont attendus jeudi. La préfecture a indiqué vouloir "saturer l'espace urbain de présence policière". Des restrictions sur la vente d'alcool ont également été décidées. Il ne sera pas possible d'acheter de l'alcool dans les supermarchés autour des parkings relais, ainsi que dans les stations-service reliant Calais à Lens, et Lille à Lens, et dans un important centre commercial de Calais. Les compagnies de ferries reliant Douvres à Calais et les trains Eurostar ne distribueront pas non plus d'alcool à bord.

Les cafetiers lillois, eux, ferment leur terrasse dès que les supporters commencent à s'échauffer et redéballent tout dès qu'ils se sont éloignés. "On préfère prendre nos précautions. Avec l'alcool, on ne sait jamais jusqu'où ça peut aller avec les Russes et les Anglais", a déclaré mardi soir Matthieu Charlet, responsable d'un de ces établissements. Autre mesure prise pour éviter les débordements : dans la fan zone de Lens, seules des bières avec un taux d'alcool inférieurs à 5 degrés pourront être servies. "L'alcool n'est pas le seul problème, mais c'est un problème", a affirmé Fabienne Buccio, la préfète du Pas-de-Calais.


Ce derby britannique représente un double enjeu pour l'Angleterre : elle risque l'élimination si le Pays de Galles plombe le "grand frère" jeudi à Lens (15h00) et la disqualification de l'EURO-2016 si ses supporters se font encore remarquer lors de ce match à risque. À Lens, la sécurité a été renforcée, avec la présence de 2.400 membres des forces de l'ordre autour du stade Bollaert, certains policiers étant venus spécialement d'Angleterre.
Mercredi, des supporters anglais se sont par ailleurs illustrés en jetant des pièces à des enfants roms. La scène, filmée par un journaliste russe près de la gare de Lille-Flandres, a scandalisé les internautes.
 
6 commentaires - EURO 2016 : Lille sous haute tension avant le derby britannique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]