Éric Zemmour : ses propos très sexistes contre une journaliste font scandale

Éric Zemmour : ses propos très sexistes contre une journaliste font scandale©nonstopzapping
A lire aussi

Source : nonstopzapping, publié le samedi 08 avril 2017 à 17h54

Éric Zemmour et Éric Naulleau recevaient mercredi Gaël Tchakaloff sur Paris Première dans "Zemmour & Naulleau". La journaliste, venue parler de son nouveau livre sur la présidentielle, a eu droit aux à un traitement de faveur très sexiste de la part d'Éric Zemmour.
Chaque mois, sans exception, Éric Zemmour offre aux téléspectateurs français un nouveau clash dont il a le secret.

En mars, c'était avec Bernard-Henri Lévy que le polémiste s'était écharpé sur la situation humanitaire à Alep, en Syrie. Le mois précédent, c'est le célèbre avocat Éric Dupont-Moretti qui était monté au créneau pour s'opposer aux idées d'Éric Zemmour sur l'immigration. Et en décembre, Bernard Tapie n'avait pas hésité à aller jusqu'à menacer l'acolyte d'Éric Naulleau tellement il l'insupportait. A chaque fois, c'est dans "Zemmour & Naulleau", sur Paris Première que ces clashs ont lieu. Et mercredi soir, une nouvelle fois, ça n'a pas raté.



Éric Zemmour en pleine crise de misogynie
Cette semaine, Éric Zemmour et Éric Naulleau recevaient Gaël Tchakaloff, une journaliste venue parler de son nouveau livre, "Divine comédie", qui traite de l'élection présidentielle. Un ouvrage qui, de toute évidence, n'a pas plu du tout à Éric Zemmour qui en a profité pour tenir au passage des propos d'un sexisme malheureusement plus très surprenant : "Quand je vous lisais je pensais à cette phrase de Kierkegaard qui disait 'L'homme est raison, la femme est substance'. Vous êtes l'incarnation paroxystique et caricaturale de ce que j'appelle le journalisme féminin. Vous ressentez, vous aimez, vous sentez, vous embrassez, vous cajolez, vous pénétrez, vous êtes pénétrée, que sais-je... (...) Votre livre, c'est tout ce que je déteste. Vous n'étiez pas née quand je suivais les politiques". Et alors que son interlocutrice sous-entendait mieux connaître les politiques que lui, Éric Zemmour est allé encore plus loin dans la misogynie : "Moi je ne couche pas avec". La classe incarnée.
 
129 commentaires - Éric Zemmour : ses propos très sexistes contre une journaliste font scandale
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]