Eric Zemmour : "Donner un prénom qui n'est pas français, c'est vouloir transformer la France"

Eric Zemmour :

Eric Zemmour, le 6 novembre 2015, à Paris

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 07 septembre 2016 à 17h20

Après un été de polémiques avec l'islam en toile de fond, Eric Zemmour fait sa rentrée sur la même thématique. Invité de France 5 mardi 6 septembre dans l'émission "C à vous" à l'occasion de la sortie de son livre "Un quinquennat pour rien", l'essayiste a lancé une phrase remarquée quant au choix des prénoms pour les nouveaux-nés.

Pour l'éditorialiste, "donner un prénom qui n'est pas un prénom français à ses enfants, c'est ne pas se détacher de l'islam.

C'est vouloir continuer l'identité islamique en France. C'est vouloir transformer la France en un pays de plus en plus musulman". A la suite de cette affirmation, l'auteur a été la cible de moqueries de la part d'internautes sur les réseaux sociaux. Certains détracteurs ont notamment avancé le fait que "Eric" était un "prénom scandinave". Le site Slate a lui publié un article expliquant "pourquoi parler 'prénoms français' comme Eric Zemmour n'a aucun sens". Pendant la diffusion de l'émission, le compte Twitter de "C à vous" s'était même permis une plaisanterie, prenant en exemple le prénom "Dylan".


Plus tard dans le programme, le polémiste s'est vivement accroché avec Patrick Cohen. "Vous ne pouvez pas dire vous qui sont les bons musulmans et qui sont les mauvais musulmans, c'est pas vous Eric Zemmour" a notamment lancé le journaliste.

Dans son essai au vitriol, qui parait ce mercredi 7 septembre mais dont le Figaro Magazine avait publié des extraits dès vendredi, Eric Zemmour "aligne" deux de ses cibles "Désormais la France ne se bat plus pour recouvrer sa souveraineté perdue, mais pour ne pas perdre son identité. Elle ne se bat plus pour vivre libre, mais pour ne pas mourir". La France "doit répondre à un défi existentiel que lui lance l'Islam, qui est celui de son être, de sa nature, de sa civilisation", écrit encore l'auteur du bestseller "Le Suicide français", en tête des ventes pendant plusieurs semaines en 2015. En cas de domination des islamistes, Zemmour préconise la manière forte: "dans un pays de moeurs musulmanes, seule une dictature peut arracher le pays au diktat qu'impose l'Islam".

 
67 commentaires - Eric Zemmour : "Donner un prénom qui n'est pas français, c'est vouloir transformer la France"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]