Édouard Philippe Premier ministre : pour la gauche, Macron confirme "qu'il est bien de droite"

Édouard Philippe Premier ministre : pour la gauche, Macron confirme

Edouard Philippe lors de la passation de pouvoir à Matignon le 15 mai 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 15 mai 2017 à 17h15

Après la nomination de l'homme de droite Édouard Philippe, à Matignon, la gauche monte au créneau pour appeler les électeurs à se mobiliser contre une majorité qu'elle juge désormais de droite.

Édouard Philippe, issue des rangs de la droite, nommé Premier ministre, la gauche n'a pas perdu de temps à pointer du doigt les accointances du nouveau Président Emmanuel Macron avec les gens de l'autre bord. Sur Twitter, le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a estimé qu'après la nomination du député-maire du Havre Édouard Philippe, issu des rangs de la droite, au poste de Premier ministre, le Parlement avait "besoin de (la) gauche". "Maintenant c'est clair : avec un Premier ministre de droite, le Parlement a besoin de gauche", a-t-il écrit.

Le président du groupe PS au Parlement, Olivier Faure, a de son côté estimé dans un communiqué que le quinquennat commençait par "une marche arrière", et prévenu : "les élections législatives trancheront l'orientation et les politiques" qui seront menées. "Avec Édouard Philippe, le président Macron fait le choix d'un premier Ministre conservateur qui n'a jamais jusqu'à aujourd'hui manifesté son ralliement au projet En Marche!", a-t-il souligné. 

"Au-delà de ses qualités personnelles pour diriger une équipe gouvernementale, de son sens de l'Etat et de son expérience de maire du Havre, Edouard Philippe est aussi un parlementaire et un responsable des Républicains qui ne s'est jamais démarqué de l'opposition radicale de la droite sur des sujets sur lesquels la rencontre des progressistes aurait pu avoir lieu", a poursuivi Olivier Faure.

"Et de droite, Et de droite", voici comment la sénatrice socialiste de Paris Marie-Noëlle Lienemann décrit de son côté le duo Macron-Philippe. 

Pour le Mouvement des jeunes socialistes, "Emmanuel Macron veut gouverner à droite". 

Dans un communiqué, Europe Écologie Les Verts a estimé que "cette nomination d'un élu de droite confirme les intentions libérales d'Emmanuel Macron. Les écologistes déplorent particulièrement la nomination comme Premier ministre d'un élu qui a aussi été cadre dirigeant chez Areva."

Même son de cloche pour du côté de la France insoumise

De son côté, Jean-Luc Mélenchon a estimé que "la droite vient d'être annexée". Le leader de la France insoummise a renouvelé son appel à "une cohabitation nécessaire" sur BFMTV. "Le nouveau président de la République vient de prendre le commandement de toute la classe politique traditionnelle de notre pays",a résumé Jean-Luc Mélenchon lors d'une allocution retransmise sur BFMTV. 

Son porte-parole Eric Coquerel, Emmanuel Macron confirme qu'il "est bien de droite" en nommant Édouard Philippe Premier ministre. 

Et le Parti comuniste d'abonder, dans un communiqué : "Avec la nomination d'Édouard Philippe (...) la présidence Macron prend sa véritable tournure: ni de gauche, ni de gauche". 

Des réactions moins tranchées

A gauche, on trouve toutefois des réactions plus positives comme celle de Didier Guillaume, président du goupe PS au Sénat qui a déclaré sur BFMTV : "Édouard Philippe me semble celui qui peut rassembler les progressistes de droite et de gauche (...) Pourquoi je soutiens le président de la République et je soutiendrai ce gouvernement et la majorité présidentielle ? Parce que nous n'avons pas autre chose à faire. Il faut que ce pays s'en sorte, continue à se développer, et pour cela il faut qu'Emmanuel Macron et son gouvernement réussisse."

De son côté, celui qui a été brièvement Ministre de l'intérieur du gouvernement Cazeneveuve, MAthias Fekl, "souhaite bonne chance à l'ami, et plein succès au nouveau premier ministre". 

 
226 commentaires - Édouard Philippe Premier ministre : pour la gauche, Macron confirme "qu'il est bien de droite"
  • Oh un socialiste barbu !

  • Vous vous en apercevez maintenant que Macron est bien de droite......Il l'est sans conteste et cela depuis que nous l'avons eu au gouvernement . Hollande et Valls l'avaient fait venir et à eux trois ils ont instauré le libéralisme, le capitalisme, tout pour le Medef, le CAC-40 et les 24 % de ses électeurs ont voté pour lui, parce qu'ils sont de droite

  • Ou comment se raccrocher aux branches pour ne pas trop perdre aux législatives... Quand au discours de Mélenchon, on ne peut pas dire que ça rehausse le niveau.....

  • Allez donc voir sur le net à propos du 1er ministre , si ça c'est le renouveau de la transparence de la vie politique française , on n'est pas sortie de l'auberge

    Pour du changement c'est plutôt raté dés le début , rien ne change , ça continue un coup de poudre de perlimpinpin et une nouvelle fois on nous dira vous n'avez rien compris

  • Moi j'attends de voir ce qu'il va faire, comment il va bouger les choses et régler les problèmes du pays avec le gouvernement qu'il va nommer !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]