Échanges tendus entre policiers et gendarmes devant l'Élysée

Échanges tendus entre policiers et gendarmes devant l'Élysée©Capture d'écran L'Obs
A lire aussi

L'Obs, publié le jeudi 20 octobre 2016 à 20h07

Pour leur troisième soirée de mobilisation, mercredi 19 octobre, certains policiers manifestants ont voulu rejoindre la place Beauvau pour adresser leur mécontentement au ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Ils ont été bloqués par des gendarmes. Le ministre de l'Intérieur a annoncé des concertations dans les départements, à partir de lundi 24 octobre, sur les revendications des policiers, après avoir reçu les syndicats au lendemain de deux jours de manifestations d'agents exprimant leur ras-le-bol.



"J'ai demandé à tous les préfets, en lien avec les directeurs départementaux de la sécurité publique, de mener dans chaque département une concertation approfondie avec les personnels de la police nationale et leurs représentants syndicaux. (...) Cette concertation débutera dès lundi", a déclaré le ministre. Les conclusions seront remises "en décembre pour mise en oeuvre immédiate dès 2017". Un plan "de sécurité publique" sera lancé en novembre et "complété des résultats de la concertation".

 
195 commentaires - Échanges tendus entre policiers et gendarmes devant l'Élysée
  • Les gendarmes!C'est l'Armée et,actuellement,elle est sous les ordres...des donneurs d'ordres par le fait de nos politiques très obéissants!

  • à lire les commentaires des uns et des autres, on sent que la coupe est pleine, la marmite va exploser, peur que ce ne soit les prémisses d'une guerre civile, j'ai mal pour la FRANCE

  • Les policiers!C'est maintenant qu'ils sont attaqués et mis en danger par nos politiques laxistes ou complices(La haute finance provoque à son profit le délitement de la Nation Française!)des donneurs d'ordres!Bravo à leur ténacité!

  • chapeau mr caseneuve , vous n'avez plus d'autorité avec votre police , vous faîtes appel a la gendarmerie pour vous protéger !!!! ou va-t-on !! vous ne comprenez pas le malaise du terrain , vous vivez dans votre nuage protégé !!! même les pompiers en ont ras le bol !!! ils subissent toutes ces attaques et sont en dangers de morts lors des interventions et ne doivent rien dire !!!

  • Et si la politique actuelle était de laisser pourrir la situation.........et puis après moultes
    pérégrinations ils s'embrasseront tous la gauche la droite et se repartagerons les bonnes
    places et pas à 5 euros de l'heure................

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]