Dunkerque : une vaste opération de déminage pour neutraliser des charges de la Seconde Guerre mondiale

Dunkerque : une vaste opération de déminage pour neutraliser des charges de la Seconde Guerre mondiale

Onze plongeurs-démineurs militaires sont mobilisés le 18 avril 2017 pour neutraliser des blocs de bétons potentiellement piégés. (photo d'illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 18 avril 2017 à 16h53

VIDÉO - Vingt-deux "blocs de défense côtière" ont été mis au jour lors de grandes marées ces dernières semaines.

Une opération de déminage a démarré, mardi 18 avril, sur la plage de Malo-Teminus à Dunkerque, et doit se poursuivre mercredi, et peut-être jeudi. Objectif : neutraliser "des blocs de défense côtière" datant de la Seconde Guerre mondiale et susceptibles de contenir des charges explosives.

"Des blocs historiques de défense côtière, pouvant contenir des charges explosives, ont été découverts début février 2017 sur la plage de Malo-Terminus", rapporte la préfecture du Nord dans un communiqué. "Compte tenu de leur dangerosité, ces engins explosifs seront neutralisés à l'occasion d'une opération de contre-minage qui sera réalisée par les plongeurs-démineurs de la Marine nationale", ajoute cette source.

Mardi matin à 8h30, onze plongeurs-démineurs ont pris possession de la plage, selon La Voix du Nord. Ils doivent extraire 22 "pieux Rommel" concentrés sur 50 m au pied d'une digue. "Ils sont potentiellement chargés de minse ou de charges exploisives, a déclaré le sous-préfet à La Voix du Nord. Certains sont piégés par des obus, d'autres non, mais nous allons tous les détruire."

A 13h, six blocs de béton avaient été extraits du sable et quatre ouverts. L'un d'entre eux contenait un obus d'artillerie, qui a été neutralisé.

VASTE PÉRIMÈTRE D'ÉVACUATION

Un premier périmètre de 160 m impose à ses habitants d'évacuer les lieux, tandis qu'un second de 800 m exige le confinement des résidents, qui doivent fermer leurs volets et ouvrir leurs fenêtres, et l'interdiction de toute circulation. Les riverains évacués ne pourront pas regagner leur domicile avant 16h30, rapporte La Voix du Nord.

Un périmètre d'interdiction de navigation maritime de 800 mètres autour du lieu de déminage est également imposé.

 
5 commentaires - Dunkerque : une vaste opération de déminage pour neutraliser des charges de la Seconde Guerre mondiale
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]