Drôme : La Poste demande des comptes à une salariée décédée

Drôme : La Poste demande des comptes à une salariée décédée

À Portes-lès-Valence (Drôme), la direction de La Poste a envoyé à une salariée décédée un courrier lui demandant de justifier son absence (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 14 janvier 2017 à 14h25

FAIT-DIVERS. La direction du groupe a écrit à une salariée de Portes-lès-Valence (Drôme) pour lui demander d'expliquer pourquoi elle ne venait plus travailler.

Or, celle-ci est décédée au mois d'octobre. Les auteurs du courrier ont ensuite présenté leurs excuses.

La direction de La Poste s'est rendue coupable d'une épouvantable maladresse, comme l'a révélé France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 13 janvier. En décembre, un courrier a été adressé à une salariée du bureau de Portes-lès-Valence (Drôme) lui demandant de justifier l'arrêt de son contrat de travail et de fournir les pièces nécessaires pour bénéficier de l'allocation chômage. Or cette employée était décédée depuis deux mois.


Selon les syndicats, cités par la radio locale, il s'agirait d'une erreur informatique, partie de la direction opérationnelle "paye et personnel", située à Grenoble. Et c'est le conjoint de cette employée, un trentenaire père de deux jeunes enfants, qui a reçu la missive au nom de sa compagne. "Ça a été un choc douloureux pour sa famille ; son conjoint était en deuil et il reçoit ce courrier, c'était très dur", a expliqué à France Bleu Karl Schneiderlin, de la CGT Fapt de la Drôme.

Depuis, le service en cause a présenté ses excuses à la famille, tout comme la direction de La Poste à Valence, les deux instances s'engageant à corriger rapidement le bug qui a permis cette erreur. "La Poste a tiré les enseignements de ce dysfonctionnement et a modifié les process informatiques afin de traiter manuellement les situations de rupture de contrat suite au décès de l'un de nos agents, explique la communication du groupe. Cet envoi informatique automatisé résulte d'un dysfonctionnement qui est désormais corrigé afin qu'il ne se reproduise pas. La direction de la branche services-courrier colis a présenté le 28 décembre dernier toutes ses excuses à la famille et les renouvelle à nouveau."

Mais cela ne suffit pas à apaiser la colère des syndicats. "C'est une anecdote parmi beaucoup d'autres qui sont très graves, il y a un gouffre qui se creuse entre les agents de terrain et les directions", estime Karl Schneiderlin. Pour la CGT Fapt de la Drôme, "la direction nationale a fait le choix d'éloigner les fonctions RH (à Grenoble, Saint-Étienne et Clermont-Ferrand), creusant le gouffre entre ces directions et les agents sur le terrain". "On a la très nette impression d'un irrespect total, on se sent comme un pion, une paire de bras pour trier et faire la tournée", dénonce le syndicat au micro de la radio.

 
53 commentaires - Drôme : La Poste demande des comptes à une salariée décédée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]